lundi, août 20La Grâce De Dieu vous apporte la lumière de la vie

Allez De L’avant Ni Pauvre Ni Faible

Psaumes 105 :37 « Il fit sortir son peuple avec de l’argent et de l’or. Et nul ne chancela parmi ses tribus ».

Quand les enfants d’Israël étaient esclaves en Égypte, ils vivaient dans la pauvreté, et ils étaient quotidiennement confrontés à la dureté de tyrans cruels. Les cicatrices et les coups de fouets récents qu’ils avaient reçus de leurs maitres, couvraient leurs corps. La chaleur caniculaire de l’Égypte leur provoquait des blessures atroces qui suppuraient. Beaucoup d’entre eux étaient pliés en deux, à cause de longues heures passées à porter des briques et du mortier. Faire un travail d’esclaves pendant de longues heures, dans des conditions difficiles, avait rajouté des années sur leurs épaules. Et sans nourriture correcte, beaucoup d’entre eux étaient faibles et décharnés.

Mais quelque chose leur est arrivé, la nuit de Pâque (Exode 12). Avec le sang de l’agneau appliqué sur les montants de leur porte, ils se sont retrouvés sous la protection de Dieu. Et à l’intérieur de leurs maisons, selon les instructions de Dieu, ils ont mangé l’agneau rôti au feu.

Je crois que ceux qui étaient aveugles ont mangé les yeux de l’agneau, en croyant que les yeux parfaits de l’agneau allaient leur donner une vue parfaite. S’ils avaient des problèmes cardiaques, ils mangeaient le cœur de l’agneau, en croyant que leur cœur redeviendrait fort. Et s’ils étaient estropiés, ils mangeaient les pattes de l’agneau, en croyant qu’ils gambaderaient comme des agneaux.

Et quand le matin est venu, quelque chose de nouveau et de miraculeux leur est arrivé. Ils sont partis avec Dieu, non plus comme des esclaves, mais comme des gens libres. Ils n’étaient plus pauvres et nécessiteux, mais ils possédaient de l’argent et de l’or qui leur avaient été donnés par les égyptiens. Et aucun parmi eux – ils étaient à peu près deux millions et demi – n’étaient faibles ou malades !

Si c’est là ce qu’ont expérimenté les enfants d’Israël, après avoir mangé l’agneau de Pâque, qui n’était que l’ombre de Christ, combien plus aujourd’hui, nous qui sommes sous la couverture du saint sang de Jésus, le vrai agneau de Dieu, allons-nous faire l’expérience de ces bénédictions.

Quand vous mettez votre confiance dans l’agneau de Dieu qui a été brûlé par le jugement de Dieu à notre place, vous avancez tous les jours en étant ni pauvre, ni faible, mais en ayant tout richement, et en étant divinement fortifié.

La pensée du jour : Mettez votre confiance en Jésus et aller de l’avant tous les jours en étant abondamment fourni et divinement fortifié !

Pasteur Joseph Prince