23 août 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

ANCREZ VOTRE IDENTITÉ EN CHRIST

Romains 8 :37 « Mais dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. »

Il y a plusieurs années, j’ai prêché un message sur la façon dont le diable utilise parfois le pronom de la première personne pour planter des pensées dans notre tête pour nous tromper. Par exemple, il ne dit pas : « Tu as un trouble de l’alimentation » ou « Tu as une dépendance ». Le diable utilise le pronom de la première personne pour semer de telles pensées dans votre esprit : « J’ai un trouble de l’alimentation » ou « Je suis accro à la pornographie. » Il vous fait penser que vous pensez à ces pensées de défaite. Il veut que vous croyiez que c’est ce que vous êtes.

En entendant ce message, un homme du nom de Walter, sur lequel le diable avait utilisé cette stratégie et piégé dans une dépendance destructrice pendant de nombreuses années, est rentré chez lui après l’église, s’est enfermé dans sa chambre, et pour la première fois a déclaré à voix haute, « Je ne suis pas dépendant ! » Il a choisi de rejeter cet état d’esprit mauvais au nom de Jésus. Il a raconté ceci : « A ce moment précis, j’ai senti que quelque chose de puissant se passait en moi. Je ne sais pas comment le décrire. C’était comme si la vie devenait spectaculaire à cause de l’amour de Dieu, et je ne pouvais contenir ce sentiment. »

Après avoir fait cette confession à haute voix, Walter a dit : « Ma dépendance s’est arrêtée. J’ai perdu tout intérêt, et je ne me sens pas tenté, même pas un peu. Tous les mauvais désirs ont disparu, et surtout, je sais que j’aime Jésus plus que jamais et que je ne peux vivre sans Lui. Je suis renouvelé. Je renais. Je sais que tout est sous Son contrôle, et je suis béni et pardonné. »

Waouh ! Quel témoignage étonnant de la puissance et de la bonté de Dieu dans la vie de ce frère. En une seule déclaration, il a brisé la forteresse mentale que le diable lui avait fait subir pendant de nombreuses années. C’est vraiment le pouvoir de la juste croyance. Si vous pouvez changer ce que vous croyez, vous pouvez changer votre vie, comme ce frère l’a fait.

Y a-t-il des mensonges sur votre identité auxquels vous croyez aujourd’hui ? Brisez le pouvoir de ces mensonges en déclarant votre identité en Christ. Dis à voix haute : « Je suis un enfant de Dieu. Je suis guéri, pardonné, juste et saint en Jésus Christ. » Au lieu de croire les mensonges du diable lorsqu’il utilise la stratégie du pronom à la première personne contre vous, dites votre véritable identité en Jésus.

Joseph Prince