22 octobre 2018"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Aujourd’hui Méditez sur Éphésiens 4 :26-27

Éphésiens 4 :26-27 « Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable ».

GÉREZ LA COLÈRE

Lorsque vous rencontrez quelqu’un qui est désagréable avec vous, comment réagissez-vous naturellement ? Beaucoup d’entre nous avons tendance à nous mettre en colère, et si nous perdons vraiment notre sang froid, nous finissons par dire ou faire des choses que nous regrettons plus tard.

Mon ami, la Bible dit : « Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ». Ce n’est pas un péché de ressentir de la colère, mais ne permettez pas que la colère vous fasse pécher. Et ne donnez pas accès au diable en laissant la colère prendre racine dans votre cœur.

« Comment faire Pasteur Prince ? »

Concentrez votre attention sur combien Dieu vous aime !

Une fois, alors que je marchais en direction de ma voiture, j’ai vu un homme qui marchait devant moi avec sa femme. Sa voiture était garée à côté de la mienne. Quand il a ouvert la portière de sa voiture, il l’a fait avec une telle force qu’il a frappé ma voiture avec un grand « bruit sourd ! » Puis, il m’a regardé comme si je lui avais fait du tort. Sans un mot d’excuse, il est monté dans sa voiture en claquant la portière. Sa femme est rapidement montée dans la voiture comme un doux petit agneau.

Je me rendais à l’Église, rempli de L’Esprit Saint, prêt à prêcher sur l’amour de Dieu. Mais maintenant, j’étais en colère ! Je me suis assis dans ma voiture, les narines dilatées. J’ai dit : « Seigneur, je suis en colère ! » Le Seigneur m’a dit : « Sais-tu que j’aime cet homme ? » J’ai dit : « Oui Seigneur, mais je ne veux pas le savoir maintenant ». Le Seigneur m’a alors dit que la raison pour laquelle l’homme se comportait de cette façon, est qu’il ne savait pas vraiment combien Il l’aimait. Alors, il est grognon. Il est en colère. Il est amer envers la vie.

« Maintenant, tu ne l’as vu qu’une fois seulement », a dit le Seigneur, « Imagine-toi en train de vivre avec lui comme sa femme le fait ». Puis, il m’a dit : « Mon fils, tu sais que je t’aime ? Tu es bénis, car comparé à lui, tu sais combien je t’aime ». Comme je me suis concentré sur l’amour de Dieu pour moi, ma colère a fondu.

Bien-aimé, dans les moments de colère, le diable veut que vous vous concentriez sur ce que l’autre personne vous a fait. Mais Dieu veut que vous vous concentriez sur ce qu’Il a fait pour vous au Calvaire. Aujourd’hui, nourrissez-vous de Son amour pour vous et laissez-le retourner chaque situation amère en situation douce !