23 août 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

AYEZ CONFIANCE EN LA FAVEUR IMMÉRITÉE DE JÉSUS

Ruth 2 :3 « Elle alla glaner dans un champ, derrière les moissonneurs. Et il se trouva par hasard que la pièce de terre appartenait à Boaz, qui était de la famille d’Élimélec. »

Il y a une belle histoire d’une femme Moabite nommée Ruth dans la Bible. Dans le naturel, Ruth avait tout contre elle. C’était une pauvre veuve, et c’était une Moabitesse, une Gentille dans la nation juive d’Israël. Mais même après la mort de son mari, Ruth est restée avec sa belle-mère Naomi. Elle a quitté sa famille pour suivre Naomi à Bethléem, et a fait du Dieu de Naomi – le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob – son Dieu.

Maintenant, à cause de leur pauvreté, Naomi et Ruth n’avaient pas les moyens d’acheter du grain, et Ruth devait aller dans les champs pour accomplir la tâche ingrate de glaner ce que les faucheurs avaient laissé derrière eux. Je veux vous faire remarquer que Ruth dépendait de la faveur du Seigneur, car elle a dit à Naomi : « Laisse-moi, je te prie, aller glaner des épis dans le champ de celui aux yeux duquel je trouverai grâce » (Ruth 2 :2). Ruth était persuadée que Dieu lui accorderait Sa faveur même si elle était étrangère et n’avait aucun lien avec qui que ce soit sur le terrain. Elle ne savait même pas dans quelle partie du champ elle allait pouvoir glaner.

Regardez le récit biblique de ce qui s’est passé ensuite : « Elle alla glaner dans un champ, derrière les moissonneurs. Et il se trouva par hasard que la pièce de terre appartenait à Boaz, qui était de la famille d’Élimélec. » De tous les endroits dans le champ où Ruth aurait pu errer, son « hap » était de venir dans la partie du champ qui appartenait à Boaz, qui était un homme très riche, et qui se trouvait être aussi un parent de Naomi. « Hap » est un vieux mot anglais qui signifie « se produire » pour être au bon endroit. Cependant, dans le texte hébreu original, la racine de ce mot est le mot qarah!

Quand Ruth a fait confiance à la faveur imméritée de Dieu, elle a qarah-ed ou est venue par hasard dans la partie du champ qui appartenait à Boaz. Pour faire court, Boaz a vu Ruth, est tombé amoureux d’elle et l’a épousée. Ruth était probablement au point le plus bas de sa vie juste avant de rencontrer Boaz. Tous les facteurs naturels étaient contre elle. Mais parce qu’elle a mis sa confiance dans le Seigneur, qui l’a mise au bon endroit au bon moment, sa situation s’est complètement retournée. En fait, elle est devenue l’une des rares femmes à être mentionnée dans la généalogie de Jésus dans Matthieu 1 :5, qui dit que « Boaz engendra Obed de Ruth ». Quel honneur d’être inclus dans la généalogie de Jésus-Christ. Parler d’être au bon endroit au bon moment !

Mon ami, peu importe les circonstances naturelles qui peuvent être contre vous aujourd’hui, ayez confiance en la faveur imméritée de Jésus et Il vous donnera ce que j’appelle « le succès de qarah ». Il fera en sorte que vous soyez positionné au bon endroit au bon moment et au bon endroit pour faire l’expérience de Sa protection et de Son succès dans vos relations, votre carrière et vos finances.

Joseph Prince