8 décembre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

BÉNIS SONT VOS CORBEILLES, VOS PÉTRINS ET VOS FILETS !

Deutéronome 28 :5 « Il vous bénira en remplissant votre corbeille et votre pétrin. » (BDS)

Au temps biblique, les moissonneurs portaient des corbeilles sur leur dos pour ramasser la récolte des champs. Ils devaient s’assurer que leurs corbeilles étaient solides et robustes, afin que ce qu’ils ramassaient ne tombe pas. Les femmes de cette époque utilisaient des cuves de pétrissage pour pétrir la pâte et faire le pain. Si elles utilisaient des cuves de mauvaise qualité qui se cassaient facilement, elles ne pouvaient plus être en mesure de faire du pain.

Ainsi les corbeilles et les cuves de pétrissage, en ce temps-là représentaient les moyens par lesquels on avait les bénédictions tangibles. Bien-aimés, votre Père dans le ciel ne veut pas que vous vous inquiétiez du moyen par lequel vous obtenez vos bénédictions. À cause du sacrifice de Christ, Il vous dit ; qu’« Il vous bénira en remplissant votre corbeille et votre pétrin ».

Cela signifie que si vous êtes chauffeur de taxi, votre taxi ne tombera pas en panne pendant vos courses, parce que Dieu vous dit « Ton taxi est béni. » Si vous êtes homme d’affaires, vos investissements n’échoueront pas, parce que Dieu vous dit : « Vos investissements sont bénis. » Et si vous êtes vendeur, on regardera vos produits favorablement, parce que Dieu vous dit ; « Vos produits son bénis. »

Ces bénédictions sont à vous, parce que Jésus a payé pour elles par Sa mort et Il les a rendues légales par Sa résurrection.

A une occasion, Jésus a dit à Pierre de jeter ses filets à l’eau. Quand Pierre a jeté un filet, il a attrapé tellement de poissons que le filet « était en train de se rompre ». Pour sauver la pêche, les autres disciples ont rapidement rempli leurs bateaux avec les poissons, de peur que leurs filets ne se rompent complètement (Luc 5 :4-7).

Après que Jésus soit ressuscité des morts, un événement semblable a eu lieu. Une fois encore, Jésus a demandé à ses disciples de jeter leur filet. Ils ont attrapé une multitude de poissons, mais « bien qu’il y en ait beaucoup, le filet n’a pas cassé » (Jean 21 :11). Notez que dans le premier cas, le filet était en train de se rompre, dans le second cas, non ! Quelque chose de surnaturel est arrivée à leurs filets, après que Jésus soit ressuscité des morts !

Bien-aimé, à cause de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ vous n’êtes pas seulement béni (Éphésiens 1 :3), mais vos filets, corbeilles et cuves de pétrins – les moyens par lesquels vous obtenez vos bénédictions – sont également bénis !

Joseph Prince