23 mars 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

C’est Vous Que Vous Devez Convaincre, Pas Dieu

Marc 5 :28 « Et elle dit :  »Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie » »

Au milieu d’une foule qui le pressait, Jésus a été touché par beaucoup de gens ce jour-là (Marc 5 :31), mais seul le toucher d’une femme a attiré une réponse de Sa part. Et ce toucher a déclenché une guérison instantanée dans son corps, en la délivrant d’une maladie qui la tenait depuis 12 ans.

Voulez-vous savoir, comment toucher Dieu et recevoir le miracle dont vous avez besoin ?

Quand la femme a entendu que Jésus venait dans son village, elle s’est dit : « Si seulement je pouvais toucher Son vêtement, je serais guérie. ». Alors qu’elle était en route pour voir Jésus, elle s’est probablement dit plusieurs fois : « Si je touche son vêtement, je serai guérie, je serai bien. » On ne sait pas depuis combien de temps elle se disait cela, mais elle était convaincue que Jésus la guérirait.

Si vous êtes malade, vous devez vous convaincre que Jésus est Celui qui vous guérit, et que par Ses meurtrissures vous êtes guéri. Vous n’avez pas besoin de convaincre Dieu. Il n’est pas Celui qui a besoin d’être persuadé, parce que Sa bénédiction est déjà sur vous. C’est vous qui avez besoin d’être persuadé que Dieu vous a déjà donné votre miracle. C’est la raison pour laquelle vous confessez Sa parole, pour vous convaincre, pas Dieu, pour persuader votre cœur, pas le Sien.

Certaines personnes confessent leur foi aux autres, pour convaincre Dieu de façon indirecte. Par exemple, s’ils croient Dieu concernant la guérison, ils vont dire à leurs amis : « Je crois Dieu concernant la guérison. » En fait, ils essayent de convaincre, ou de persuader Dieu de les guérir. Ils disent à Dieu : « J’ai dit à tant de gens, la chose pour laquelle je croyais en Toi : Ce serait très gênant, si tu ne faisais pas en sorte que cela arrive. » Leur confession provient de l’incrédulité, et ils s’en servent pour manipuler Dieu.

Il n’y a aucun problème à parler aux autres, si vous en avez envie, pour qu’ils puissent être dans la foi avec vous pour votre miracle. Mais, ne le faites pas pour prouver à Dieu votre foi et pour le convaincre. Vous avez juste besoin de vous convaincre que Dieu vous aime, et qu’Il prend plaisir à vous bénir. Dites-vous simplement : « Dans Ses meurtrissures, je suis guéri. Je ne souffrirai d’aucun manque. Je suis grandement béni, hautement favorisé et profondément aimé ! » Et laissez Dieu prendre soin du reste.

Joseph Prince