22 octobre 2018"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Combattez Depuis La Victoire, Pas Pour Avoir La Victoire

Éphésiens 6 :11 « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable ».

Dieu n’a pas besoin que vous vainquiez le diable, aujourd’hui. Jésus l’a déjà fait, et Il vous a donné la victoire (Colossiens 2 :15 ; Romains 8 :37). Votre rôle est de faire valoir cette victoire en tenant ferme sur ce terrain, qui est le terrain de la victoire. En d’autres termes, vous vous « battez » dans la victoire en tenant ferme. Vous ne vous battez pas pour avoir la victoire.

Dans Éphésiens 6 :10-18, le passage sur le combat spirituel, le mot « lutter » n’apparaît qu’une seule fois (verset 12), alors que les mots « tenir ferme » ou « résister » apparaissent quatre fois – « afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable », « afin de pouvoir résister dans le mauvais jour », « et tenir ferme après avoir tout surmonté », « tenez donc ferme » (versets 11, 13, 14). Trois fois, L’Esprit Saint nous dit de tenir ferme et une fois de résister. Cependant, beaucoup de chrétiens sont focalisés sur le fait de lutter, pour obtenir la victoire !

Mon ami, vous vous tenez déjà sur le terrain de la victoire. Vous avez déjà tout en Christ (1 Corinthiens 3 :21-23). Vous êtes déjà béni de toutes sortes de bénédictions spirituelles en Christ (Éphésiens 1 :3). Le diable le sait, et c’est la raison pour laquelle sa tactique c’est de vous tromper, en vous faisant croire que vous n’avez pas la victoire.

Alors, quand il vous attaque en disant : « Regarde ce peu d’argent sur ton compte en banque ! Comment vas-tu payer tes factures ? » Tenez ferme. Déclarez : « Je n’essaye pas d’être riche. Je suis déjà béni en Christ ! » Peu importe ce que vous avez en banque. Vous êtes richement approvisionnés, parce que vous êtes en Christ. Et en cas de besoin, la provision sera là si vous le croyez.

Il en est de même avec la guérison. Le diable essaye de vous attaquer par des symptômes dans votre corps. Il essaye de mettre la douleur dans votre corps, et vous fera sentir faible çà et là, afin que vous pensiez que vous êtes encore malade. Il essaye de vous faire croire que vous n’avez pas votre guérison. C’est le moment de prendre conscience de l’œuvre accomplie de Jésus et de déclarer : « Je n’essaye pas d’être guéri. Je suis guéri ! Je suis sur le terrain de la victoire que Jésus m’a donnée ! »

Bien-aimé, cela fait une énorme différence, quand vous vous battez dans la victoire, et non pas pour avoir la victoire.

La pensée du jour : Vous êtes déjà sur le terrain de la victoire. Vous êtes déjà bénis de toutes sortes de bénédictions en Christ.

Joseph Prince