Combien Plus Dieu Prendra Soin De Vous !

Matthieu 6 :26 « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? »

Perchés sur une branche, deux oiseaux étaient en train d’observer les passants qui couraient d’un endroit à un autre. Regardant leurs visages, un des oiseaux dit à l’autre, « Pourquoi l’homme est-il si rempli de préoccupations et de soucis ? L’autre oiseau répondit, « Peut-être qu’ils n’ont pas comme nous de Père Céleste. »

Je crois que le Seigneur a fait les oiseaux pour nous dire que nous avons plus de valeur que plusieurs oiseaux réunis. Dans Matthieu 10 :29 Jésus dit, « Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou ? » Puis, dans Luc 12 :6 Il dit : « Est-ce qu’on ne vend pas cinq passereaux pour deux sous ? » Si vous faites le calcul, vous allez réaliser que ces passereaux sont tellement bon marché que vous pouvez en acheter quatre pour deux sous, et vous en avez un gratuitement !

Les passereaux sont des créatures communes en Israël. Cependant, même pas un seul de ces oiseaux bon marché ne tombe sans que le Père le sache (Matthieu 10 :29). Aucun d’entre eux n’est oublié devant Lui (Luc 12 :6). Alors, est-ce qu’Il va vous oublier, vous qui avez plus de valeur que tous ces oiseaux réunis ?

Jésus dit, « Regardez les oiseaux du ciel, ils ne sèment ni ne moissonnent, ni n’amassent rien dans les greniers, et votre Père Céleste les nourrit. » Et si votre Père Céleste les nourrit, d’autant plus vous nourrira-t-il vous, son enfant précieux et bien-aimé.

Vous vous demandez peut être, « Alors pourquoi est-ce que je ne vois pas la provision ? »

La réponse est l’inquiétude. C’est pour cette raison que Jésus a dit aussi : « ne vous inquiétez donc pas en disant « que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? De quoi serons-nous vêtus ?… Votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses. » (Matthieu 6 :31-32).

Bien-aimé, si votre Père céleste prend soin d’oiseaux ordinaires et bon marché, et les nourrit chaque jour, combien plus encore prendra-t-il soin de vous son enfant cher et précieux ! Que votre cœur soit dans le repos, alors que vous l’entendez-vous dire, « Ne crains donc point, tu as plus de valeur que beaucoup de passereaux. » (Matthieu 10 :31).

La pensée du jour : Si votre Père céleste prend soin des oiseaux ordinaires et les nourrit chaque jour, combien plus prendra-t-Il soin de vous, Son cher et précieux enfant !

Pasteur Joseph Prince