Comptez Sur Le Pardon De Dieu

Hébreux 10 :2 « … parce que ceux qui rendent un culte, étant une fois purifiés, n’auraient plus eu aucune conscience de leurs péchés ? »

De quoi êtes-vous le plus conscient aujourd’hui ? De vos péchés, ou du fait que vous avez été pardonnés ? Mon ami, ne soyez pas conscient de vos péchés. Au lieu de cela, soyez conscient de Jésus et de Son œuvre accomplie. L’agneau de Dieu a enlevé tous vos péchés à la croix, alors appuyez-vous sur le fait que vous êtes un enfant de Dieu pardonné !

Peu importe ce qui s’est passé, ou ce que vous avez fait. Dieu veut que vous sachiez qu’à cause de l’œuvre accomplie de Son Fils, Il a pardonné vos iniquités, et Il ne se souvient plus de vos péchés (Hébreux 8 :12).

C’est la raison pour laquelle vous ne devriez pas être conscient de vos péchés. En fait, quand vous avez conscience du péché, le diable apporte la condamnation, et plus vous recevez cette condamnation et plus vous vous condamnez vous-même, plus vous allez vous montrer sans pitié envers vous-même et même envers les autres.

Un de mes amis qui est pasteur, m’a raconté que lorsqu’une femme qui avait un cancer sur le visage a demandé la prière de guérison, le Seigneur lui a montré que c’est la haine qu’elle avait contre elle-même qui l’empêchait de recevoir la guérison. Elle ne pouvait pas se pardonner, et elle était pleine de condamnation envers elle-même.

Quand elle s’est rendu compte de son problème, elle a compté sur le fait que Dieu était miséricordieux envers son injustice, et qu’elle était déjà pardonnée. Elle a reçu l’amour de Dieu. Alors, là sous les yeux du pasteur, tout son visage a changé. Elle a reçu la guérison à cet instant précis !

Quelque chose se passe, quand vous croyez que vous êtes pardonné. C’est la raison pour laquelle Dieu vous dit : « Je veux que tu te rappelles que je ne me souviens plus de tes péchés. Je veux que tu croies que tu es Mon enfant, que tu bénéficies de Ma miséricorde, et que tu peux toujours compter sur Mon pardon. »

Bien-aimé, rappelez-vous que vos péchés ont déjà été payés par Jésus à la croix. Et plus vous comptez sur le fait que vous avez le pardon du Père, et sur le fait qu’Il ne vous condamne pas à cause de l’œuvre accomplie de Jésus, plus le péché et ses effets – la maladie, la haine, le manque, et tout le reste – vont perdre l’emprise qu’ils ont sur vous. Vous marcherez alors dans une plus grande mesure de la grâce de Dieu et de Ses bénédictions !

La pensée du jour : Comptez sur le fait que vous êtes un enfant de Dieu pardonné !

Pasteur Joseph Prince