20 octobre 2020"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

CONNAÎTRE LE CŒUR DE VOTRE PÈRE

1 Jean 4 :10 « Et cet amour consiste non pas en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’Il nous a aimés et qu’Il a envoyé Son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. »

Aujourd’hui, je vous invite à lire la parabole du père du fils prodigue (Luc 15 :11-32). Pendant que vous lisez, gardez à l’esprit que ce fils a complètement rejeté, humilié et déshonoré son père, puis qu’il n’est rentré chez lui que lorsqu’il s’est rappelé que même les employés de son père avaient plus de nourriture que lui ! Ce n’est pas l’amour du fils pour son père qui l’a fait rentrer chez lui, c’est son estomac. Dans sa propre fierté égocentrique, il voulait gagner son propre salaire en tant que serviteur salarié plutôt que de recevoir les provisions de son père par grâce ou par faveur imméritée.

Dieu veut que nous sachions que même lorsque nos motivations sont mauvaises, même lorsque nous avons un programme caché (généralement individualiste) et que nos intentions ne sont pas complètement pures, Il court toujours vers nous en temps de besoin et nous fait profiter de Sa faveur imméritée, une faveur que nous n’avons pas gagné. Oh, comme sont insondables les profondeurs de Son amour et de Sa grâce envers nous ! Il ne s’agira jamais de notre amour pour Dieu. Il s’agira toujours de Son amour magnifique pour nous. La Bible le dit clairement : « cet amour consiste non pas en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’Il nous a aimés et qu’Il a envoyé Son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. » (1 Jean 4 :10).

Certains pensent que la relation avec Dieu ne peut être restaurée que lorsque vous êtes parfaitement repentant et que vous avez parfaitement confessé tous vos péchés. Pourtant, nous voyons dans cette parabole que c’est le père qui a été l’initiateur, c’est le fils qui avait manqué à son père, qui était déjà à sa recherche, et qui lui avait déjà pardonné. Avant que le fils ne puisse prononcer un seul mot de ses excuses bien préparées, le père avait déjà couru vers lui, l’avait embrassé et l’avait accueilli chez lui. Pouvez-vous voir combien il est question du cœur de grâce, du pardon et de l’amour de notre Père ? Notre Père Dieu engloutit toutes nos imperfections, et la vraie repentance vient à cause de Sa bonté.

Est-ce que je demande « pardon » à Dieu et confesse mes péchés quand j’ai failli et échoué ? Bien sûr que oui. Mais je ne le fais pas pour être pardonné parce que je sais que je suis déjà pardonné par l’œuvre accomplie de Jésus. La confession provient du débordement de mon cœur parce que j’ai expérimenté Sa bonté et Sa grâce et parce que je sais qu’en tant que Son fils, Je suis pour toujours juste par le sang de Jésus. Cela vient du fait d’être conscient de sa justice et non de son péché, d’être conscient de son pardon et non de son jugement. Il y a une différence énorme.

Si vous comprenez cela et commencez à pratiquer cela, vous commencerez à expérimenter de nouvelles dimensions dans votre marche d’amour avec le Père. Vous réaliserez que votre Papa Dieu fait partie de notre relation et non d’un protocole religieux. Il aime juste être avec vous. Sous la grâce, Il ne vous demande pas la perfection ; Il vous fournit la perfection à travers l’œuvre accomplie de Son Fils, Jésus Christ. Aussi, peu importe le nombre d’erreurs que vous avez faites, n’ayez pas peur de Lui. Il vous aime. Votre Père court vers vous pour vous embrasser !

Joseph Prince