18 octobre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

CROYEZ-LE ET LOUEZ-LE

2 Chroniques 20 :20-21 « Le lendemain, ils se mirent en marche de grand matin pour le désert de Tekoa. À leur départ, Josaphat se présenta et dit : Écoutez-moi, Juda et habitants de Jérusalem ! Confiez-vous en l’Éternel, votre Dieu, et vous serez affermis ; confiez-vous en Ses prophètes, et vous réussirez. Puis, d’accord avec le peuple, il nomma des chantres qui, revêtus d’ornements sacrés, et marchant devant l’armée, célébraient l’Éternel et disaient : Louez l’Éternel, car Sa miséricorde dure à toujours ! »

Aujourd’hui, je souhaite que vous voyiez deux clés puissantes pour gagner les batailles de la vie à partir du récit du roi Josaphat. La première est de croire au Seigneur, et vous serez affermis. La Parole de Dieu nous dit aussi de croire les paroles de Ses prophètes (les pasteurs et prédicateurs que Dieu a mis dans votre vie), et vous prospérerez ! C’est le pouvoir de la croyance juste. Ne soyez pas myope et ne vous laissez pas prendre par vos défis actuels, courant partout comme un poulet sans tête, en essayant de résoudre vos problèmes en vous appuyant sur vos propres forces. Dieu ne veut pas que vous viviez dans un état perpétuel d’incertitude, d’anxiété, de stress et de peur. Quand vous croyez juste, vous expérimentez la vraie espérance biblique et vous commencez à vivre avec une certaine espérance joyeuse et confiante du bien, quelles que soient vos circonstances actuelles.

La deuxième clé est d’aller au combat en chantant des louanges à Dieu. C’est ce que fit Josaphat. C’était peut-être une stratégie militaire inhabituelle, mais lorsque les Israélites commencèrent à chanter et à louer, Dieu a semé la confusion parmi les camps ennemis, et ils se sont complètement détruits entre eux. Juda n’a pas utilisé une seule épée ce jour-là, mais la victoire a été remportée. En fait, elle était gagnée avant même que les troupes de Juda n’arrivent sur les lieux.

Dieu a délibérément consigné pour nous les paroles par lesquelles le peuple de Juda l’a loué : « Louez l’Éternel, car Sa miséricorde dure à toujours ! » Le psaume 118 commence et se termine par ce même refrain – un refrain si proche du cœur de Dieu qu’il occupe une place très importante dans de nombreux moments clés de l’histoire d’Israël (voir 1 Chroniques 16 :7, 34 ; 2 Chroniques 7 :3). Mon ami, il y a quelque chose de très spécial dans ces deux simples lignes de louanges. Le mot pour « miséricorde » est ici le mot hébreu très puissant « hesed », qui parle de la grâce, de l’amour, des tendres miséricordes et de l’amour bienveillant de Dieu. Peu importe combien de fois vous avez échoué et que vous êtes tombé, et même si les problèmes qui vous entourent sont une conséquence de vos propres actions, vous tournerez-vous vers le Seigneur aujourd’hui et le louerez-vous pour Sa bonté et Sa « hesed » (Sa grâce) ?

Quand vous vous sentez déprimé, accablé ou angoissé, adorez-Le avec ces paroles, et quand vous le louez, Il « tendra des embuscades » contre tous vos ennemis, vos troubles, vos peurs, vos défis et vos dépendances, comme Il le fit pour Josaphat et le peuple de Juda (voir 2 Chroniques 20 :22). D’ici à ce que vous atteigniez votre champ de bataille, je crois que vos ennemis seront tous tombés. Pas un seul de vos adversaires n’échappera parce que le Seigneur Lui-même mène vos batailles.

Joseph Prince