22 octobre 2018"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

De La « Délivrance » À « Le Mal Ne T’atteindra Pas »

Job 5 :19 « Six fois il te délivrera de l’angoisse, et sept fois le mal ne t’atteindra pas. »

Dieu vous délivrera de tous vos ennuis (Psaumes 34 :19 ; 2 Timothée 4 :18). Mais la délivrance n’est en fait pas ce que Dieu a de mieux pour vous, parce que cela implique que vous ayez des problèmes. Le meilleur de Dieu pour vous c’est qu’aucun ennui et aucun mal ne puissent vous atteindre ; Et avec Son aide, vous allez y arriver, parce que la Bible dit : « Six fois il te délivrera de l’angoisse, et sept fois le mal ne t’atteindra pas. »

Cela ne signifie pas que Dieu va seulement vous délivrer six fois. Cela signifie simplement que lorsque vous continuez à avancer en croyant les promesses de protection de Dieu, au bout d’un moment, vous en arrivez au point où aucun mal ne vous touchera !

Alors, quand les ennuis arrivent, Dieu ne veut pas que vous soyez découragé. Il veut que vous sachiez que c’est seulement le diable qui essaye de voler Sa Parole, qui est dans votre cœur. Le diable a peur de laisser la Parole de Dieu dans votre cœur, ne serait-ce qu’une seconde, parce qu’il sait qu’elle va vous amener au point où aucun mal ne pourra vous toucher. C’est la raison pour laquelle il vient immédiatement voler la Parole de Dieu qui se trouve dans votre cœur.

Il va vous dire : « Regarde, ton enfant est malade. Où est Dieu maintenant ? » Vous ne devez pas répondre en disant : « Eh bien, je pense que ça ne fonctionne pas. Peut-être que les promesses de délivrance de Dieu ne sont pas pour ma famille ! »

Non, vous devez continuer à tenir ferme sur les promesses de Dieu. Dites : « La grippe que mon enfant a eue précédemment est partie. Dieu m’a promis la délivrance, et Il a libéré mon enfant. Alors, je vais continuer à croire Ses promesses de délivrance, parce que Sa Parole est vraie. Et je vais en arriver au point où aucun mal ne pourra toucher ma famille et moi-même ! »

Bien-aimé, même si juste après vous vous cognez l’orteil contre quelque chose de dur, ne vous découragé pas en vous demandant pourquoi Dieu n’a pas protégé votre orteil. Le diable avait l’intention de vous faire beaucoup plus de mal, mais remerciez Dieu de ce qu’il n’a pas réussi, parce que Dieu veille sur vous. Et continuez de tenir ferme sur Ses promesses jusqu’à ce que vous en arriviez au point où plus aucun mal ne vous atteint !

La pensée du jour : Continuez de tenir ferme sur les promesses de protection de Dieu jusqu’à ce que vous en arriviez au point où plus aucun mal ne vous atteint !

Joseph Prince