23 mars 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Discerner Le Corps Du Seigneur

1 Corinthiens 11 :24 « et après avoir rendu grâces, Il le rompit et dit : ‘’Ceci est Mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de Moi.’’ »

Avez-vous déjà examiné de près le pain de Matzah* que les Juifs mangent pendant le repas de la Pâque ? Le pain, sans levain, est percé de rangées de petits trous formant des rayures. Il est aussi légèrement brûlé. De nombreuses églises utilisent aujourd’hui ce pain pour la Sainte Cène.

Savez-vous pourquoi le pain est percé, rayé et brûlé ?

Mon ami(e), le pain que vous tenez entre vos mains lorsque vous prenez le repas du Seigneur parle du corps de notre Seigneur Jésus-Christ quand Il a porté nos péchés et nos maladies sur la croix.

Comme le pain, Il a été percé à Son front par la couronne d’épines ainsi que dans Ses mains et Ses pieds par les clous. Il a également été transpercé à Son côté par la lance d’un soldat. Le prophète Ésaïe dit : « Il a été transpercé pour nos transgressions » (Ésaïe 53 :5).

Comme le pain, Il a été flagellé sur le dos jusqu’à ce que toute Sa chair soit déchirée et ensanglantée et que Ses os soient exposés, de sorte qu’aujourd’hui, vous pouvez dire : « Par Ses meurtrissures je suis guéri ! » (voir Ésaïe 53 :5)

Qu’en est-il des marques de brûlures sur le pain ? Le feu complet de la colère de Dieu s’est abattu sur Jésus, réduisant nos péchés en cendres, et en même temps, dégageant le parfum de l’offrande de Jésus. Aujourd’hui, vos péchés et vos actes sans loi ne sont que des cendres, et votre Père qui est aux cieux ne s’en souvient plus (voir Hébreux 8 :12) !

Ainsi, la prochaine fois que vous prendrez le pain pendant la Sainte Cène, sachez que Jésus a été transpercé pour vos péchés et battu pour votre guérison. Il a porté le jugement ardent de Dieu afin que vous ne soyez jamais jugés pour vos péchés ! Il a également porté vos maladies et porté vos douleurs afin que vous puissiez marcher dans la santé divine !

Lorsque vous discernez ces précieuses vérités sur le corps de notre Seigneur, vous participez à la Sainte Cène d’une manière digne. Et vous ne serez pas faible et malade, ni ne mourrez avant votre temps (voir 1 Corinthiens 11 :27-30). Non, vous serez fort et en bonne santé et vous vivrez longtemps !

Joseph Prince

  • Matzah : pain non levé, consommé pendant Pessa’h (Pâque). Son origine vient de l’Exode des Hébreux, quand ils quittèrent l’Égypte. Les ingrédients sont la farine et l’eau. En France Pain azyme.