Vous Êtes La Ou Le Bien-Aimé De Dieu

Éphésiens 1 :6 « … à la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé. »

Dans le fleuve du Jourdain, Jésus a entendu Son père Lui dire : « Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j’ai mis toute mon affection. » (Luc 3 :22). Plus tard, dans le désert, Jésus a entendu le diable lui dire : « Si tu es le Fils de Dieu… » (Luc 4 :3).

Notez que le diable a non seulement remis en question la filiation de Jésus, mais il a aussi omis de mentionner le mot « bien-aimé », quand il a dit à Jésus : « Si tu es le Fils de Dieu… » Vous voyez, le diable ne peut pas vous rappeler que vous êtes le bien-aimé de Dieu, parce que quand vous connaissez cette vérité, tout ce qu’il veut faire contre vous ne peut réussir !

Beaucoup de filles abandonnent leur virginité, parce qu’elles ont besoin de se sentir voulues et aimées. Et les jeunes gens rejoignent des gangs pour se sentir acceptés, parce qu’ils ont été rejetés par les autres, leur faisant sentir qu’ils n’ont pas de valeur.

Mais quand vous savez que vous êtes le bien-aimé de Dieu, aucune tentation ne peut réussir contre vous, pas même les « géants » qui peuvent vous railler. Considérez David qui a abattu Goliath. “David” en hébreu signifie “bien-aimé”. Il a fallu un David pour frapper et abattre un géant. En d’autres termes, il faut quelqu’un qui sache qu’il est le bien-aimé de Dieu pour gagner les combats de la vie !

Vous n’êtes pas le bien-aimé de Dieu à cause de ce que vous faites. Christ a tout fait. Il est le Bien-aimé de Dieu. Mais Dieu vous a mis en Christ. C’est pourquoi vous êtes « accepté dans le Bien-aimé ». Et ce que Dieu a dit à Jésus, Il le dit à vous aujourd’hui : « Tu es Mon Fils bien-aimé, en toi j’ai mis toute mon affection. »

Alors, si le diable vous dit : « Hé, tu te dis être le bien-aimé de Dieu après ce que tu viens de faire ? » ayez l’assurance que cela ne repose pas sur ce que vous avez fait, mais sur ce que Christ a fait. Et vous êtes toujours le bien-aimé de Dieu parce que vous êtes en Christ !

Quand vous dites cela, je crois que le diable crie de frustration parce qu’il n’a aucun pouvoir sur vous quand vous êtes conscient que vous êtes le bien-aimé de Dieu. Vous êtes vraiment dans un lieu de sécurité quand vous savez que vous êtes Son bien-aimé.

Mon ami, ce n’est pas de l’orgueil quand nous nous disons bien-aimés de Dieu. Comment pourrions-nous nous vanter quand nous savons que c’est la grâce de Dieu qui fait que nous sommes acceptés et bien-aimés de Dieu !

La pensée du jour : Il faut quelqu’un qui sache qu’il est le bien-aimé de Dieu pour gagner les combats de la vie !

Pasteur Joseph Prince