23 août 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

FAIRE LA SEULE CHOSE QUI EST NÉCESSAIRE

Luc 10 :41-42 « Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Or une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera pas ôtée. »

Est-il pratique d’être occupé avec Jésus ? Est-ce que cela peut vous aider ? Est-ce que cela met de la nourriture sur votre table ? Est-ce que cela fait prospérer vos finances ? Est-ce que cela rend votre corps physique en bonne santé ? Voyons ce que cela a fait pour Marie. Vous trouverez l’histoire de Marie et de sa sœur Marthe dans Luc 10.38-42.

Marie était assise aux pieds de Jésus quand le Seigneur est venu leur rendre visite. Marthe, la sœur aînée, était occupée à travailler dans la cuisine, veillant à ce qu’il y ait assez de nourriture et de boisson pour leur invité. Qui Marthe était occupée à servir ? Jésus. Et tandis que Marthe entrait et sortait fréquemment de la cuisine, Marie était assise aux pieds de Jésus, contemplant sa beauté, contemplant sa gloire et s’accrochant à chaque parole qui venait de ses lèvres. Pendant que Marie se reposait et tirait de l’eau vive de Jésus, Marthe était agitée, frénétique et stressée de servir Jésus. L’une des sœurs se concentrait sur le service, tandis que l’autre se concentrait sur le fait de recevoir.

Regardez ce qui s’est passé après un moment. Le stress de Marthe après son service a finalement conduit à cette explosion de frustration : « Seigneur, tu ne te mets pas en peine de ce que ma sœur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m’aider. » (Luc 10 :40). Dans un moment de colère, elle a blâmé deux personnes : Le Seigneur Jésus ainsi que sa sœur Marie. Maintenant, écoutez attentivement la réponse de Jésus, et peut-être vous retrouverez-vous dans la description que le Seigneur donne à Marthe : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Or une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera pas ôtée. »

Quelle est la « seule chose » qui est nécessaire ? Est-ce pour vous d’être préoccuper à servir le Seigneur ? Faut-il s’inquiéter de beaucoup de choses ? Non, la seule chose qui est nécessaire, c’est de vous asseoir aux pieds de Jésus, et de garder vos yeux, vos oreilles et votre cœur sur Lui. Une sœur a vu Jésus dans le naturel, ayant besoin de son ministère. L’autre sœur le voyait comme Dieu voilé de chair avec une plénitude sur laquelle puiser. Selon vous, quelle sœur a complimenté Jésus et Lui a permis de se sentir le Dieu qu’Il est ? Marie. Marthe a manifestement oublié que ce Dieu-Homme a multiplié les pains et les poissons pour nourrir une multitude. Il n’est pas venu pour être nourri mais pour nourrir !

Maintenant, est-il pratique d’être simplement occupé avec Jésus ? Absolument. Nous trouvons par la suite, dans l’évangile de Jean, que Marie prit une livre d’huile de nard très coûteuse, oignit les pieds de Jésus et essuya ses pieds avec ses cheveux pour le préparer en vue de sa sépulture (Jean 12:3-8). Le matin de la résurrection, quelques femmes sont venues avec de l’onguent pour oindre le corps de Jésus, mais il était alors trop tard. Ils voulaient faire ce qu’il fallait, mais au mauvais moment. Le Seigneur était déjà ressuscité. Mais Marie a fait ce qu’il fallait au bon moment. Cela nous montre que lorsque vous faites la seule chose qui est nécessaire, vous finirez par faire la bonne chose au bon moment, et Dieu fera en sorte que tout ce que vous touchez soit incroyablement béni !

Joseph Prince