20 juin 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Gratuite Et Imméritée

Romains 11 :6 « Et puisque c’est par la bonté de Dieu, ce n’est pas par leurs bonnes œuvres. Car dans ce cas, la grâce de Dieu ne serait pas ce qu’elle est réellement : gratuite et imméritée. » (NLT)

J’aime la description de la grâce de Dieu par l’apôtre Paul : gratuite et imméritée ! Lorsque vous expérimentez vraiment cette faveur gratuite et imméritée et cet amour de Dieu, vous n’aurez plus à vous soucier au sujet de votre performance. Son amour et Sa faveur immérités à l’intérieur de vous débarrasseront toutes les idées fausses et les croyances erronées, et vous produirez de bonnes œuvres – de vrais fruits de justice qui seront durables, viables et constants !

Vous avez peut-être entendu parler d’un enseignement où la grâce est définie comme « l’autonomisation* divine ». Attention à ne pas définir la grâce comme une simple autonomisation, c’est-à-dire diluer et réduire ce qu’est vraiment la grâce.

La grâce produit l’autonomisation divine, mais en elle-même, l’essence de la grâce est Sa faveur imméritée, non acquise par nos mérites. Quand êtes-vous dans votre état le plus imméritant ? Quand vous avez échoué. La faveur imméritée signifie que lorsque vous avez échoué et que vous êtes dans votre état le plus imméritant, vous pouvez recevoir la faveur, les bénédictions, l’amour et l’approbation parfaite de Jésus dans votre vie. Laissez-moi vous dire, quand vous comprendrez et recevrez la grâce comme la faveur imméritée de Dieu, non seulement vous serez fortifié, mais vous serez guéri et vous serez changé de l’intérieur.

Le danger réel de définir la grâce comme une simple autonomisation divine est que nous pouvons inconsciemment renverser la grâce et au lieu de la considérer comme l’œuvre de Dieu dans notre vie, nous en faisons notre travail. Centrée sur ce que Jésus a fait, la définition erronée de la grâce comme « autonomisation » la fait basculer vers ce que vous devez faire, ce que vous devez accomplir maintenant que vous avez reçu cette grâce, cette « autonomisation divine ». Pouvez-vous voir cela ? Avec une telle définition de la grâce, le fardeau de vivre la vie de Christ retombe carrément sur vos épaules.

Mon ami(e), assurez-vous que ce que vous croyez dans votre cœur vous ramène toujours à Jésus et à Jésus seul et non à vous-même. Rappelez-vous, tout ce qui concerne Son œuvre, Son action, Sa performance et Son amour dans nos vies. Cela ne vous renvoie jamais à vous. Ne vous laissez pas berner par ceux qui s’éloignent de la définition originale de la grâce comme la faveur imméritée de Dieu et finissent par vous dire, en ce qui vous concerne, ce que vous devez faire. Ce n’est pas de la grâce. La grâce est le fait de Dieu, depuis le commencement jusqu’à la fin.

Recevez aujourd’hui Sa grâce abondante, voyez que Dieu a déjà commencé une bonne œuvre dans votre vie et Lui seul vous guidera et vous donnera la victoire dans votre domaine de besoin.

Joseph Prince

*Autonomisation : Processus par lequel une personne se libère d’un état de sujétion, acquiert la capacité d’user de la plénitude de ses droits, s’affranchit d’une dépendance. Fait de devenir ou de rendre autonome.