23 janvier 2020"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

IL N’Y A QU’UN SEUL MOYEN

Romains 10 :9-13 « Si tu confesses de ta bouche Le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu L’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Écriture : Quiconque croit en Lui ne sera point confus. Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent. Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. »

L’apôtre Paul dit aux croyants qui sont nés de nouveau en Christ que Dieu Le Père « nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de Son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés » (Colossiens 1 :13-14). Notez qu’il y a eu un changement de lieu. Vous étiez sous le pouvoir des ténèbres. Mais dès que vous avez cru en Jésus, vous avez été touché et placé sous le sang de Jésus, où il y a le pardon perpétuel des péchés.

Pour bien comprendre le pardon total des péchés, nous devons connaître la valeur de la personne qui s’est sacrifiée Elle-même pour nous sur la croix. Lui seul, parce qu’Il était sans péché, pouvait payer pour tous les péchés de chaque homme. Quand notre Seigneur Jésus est mort au Calvaire, Il a pris tous les péchés de l’humanité avec un seul sacrifice de Lui-même sur la croix. Il a pris le jugement, la punition, et la condamnation pour tous les péchés sur Lui-même. C’est la valeur de l’Homme unique, Jésus. Il a payé plus que nécessaire pour tous nos péchés.

Cela signifie-t-il que tout le monde est automatiquement pardonné ? Bien sûr que non ! Lisez attentivement les Écritures d’aujourd’hui. Alors que le péché de chacun est payé, chaque individu doit prendre une décision personnelle pour recevoir le pardon de tous Ses péchés en recevant Jésus comme leur Seigneur et Sauveur personnel. Jésus est le seul chemin vers le salut. Il n’y a pas d’autre voie que celle de Jésus et de Son sang versé.

Il n’y a aucune ambivalence dans les Écritures quant à la façon dont une personne devient une ou un croyant né de nouveau en Christ. Pour être sauvé, vous devez confesser avec votre bouche que Jésus est votre Seigneur et croire dans votre cœur que Dieu l’a ressuscité des morts. Par conséquent, quiconque vous dit que le péché de chacun est automatiquement pardonné et que vous n’avez pas besoin de recevoir Jésus comme votre Seigneur et Sauveur pour être sauvé est scripturalement inexact. De tels enseignements sont hérétiques et sont des mensonges de la fosse de l’enfer. Il n’y a pas de salut sans Jésus. Il n’y a pas de pardon sans le sang purificateur de Jésus Christ. Il n’y a pas d’assurance que tous nos péchés ont été pardonnés sans la résurrection de Jésus.

Mais aujourd’hui, en tant que croyant né de nouveau en Christ, il y a le pardon et l’assurance magnifique que notre salut est assuré et que nous ne serons jamais confondus ! Telle est notre réalité aujourd’hui – nous pouvons jouir de Sa présence, de Sa justice et de Son secours chaque jour et en tout temps.

Joseph Prince