Jésus A Pris Votre Place Afin Que Vous Puissiez Prendre La Sienne

Matthieu 27 :46 « Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte ? Eli, Eli, lama sabachtani ? C’est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Savez-vous que c’est à la croix que Jésus s’est adressé à Son Père en disant « Dieu » pour la première fois ? Il s’était toujours adressé à son Père en disant « Père » : Mais sur la croix du Calvaire, il s’est adressé à Son Père en disant « Dieu ».

Jésus a perdu sa relation Père-Fils quand Il vous a représenté et a porté vos péchés à la croix, afin qu’aujourd’hui, vous puissiez appeler Dieu « Abba, Père ! » (Romains 8 :15) et que vous ayez une relation d’amour Père-fils avec Dieu, pour toujours. Jésus a été abandonné par Dieu, et Son monde est devenu très sombre sur cette colline isolée, afin que dans vos heures les plus sombres, Dieu puisse toujours vous dire : « Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point » (Hébreux 13 :5).

Au moment où Jésus avait le plus besoin de Lui, Dieu Lui a tourné le dos. Dieu devait tourner le dos à Son Fils, parce que ses yeux étaient trop saints pour regarder tout le péché qui était dans le corps de Son Fils. Et parce que Dieu a tourné le dos à Jésus, Il ne vous tournera jamais le dos. Au lieu de cela, vous verrez le visage de Dieu toujours rempli de faveur briller sur vous !

Jésus a aussi pris votre place de non protection, à la croix. Pour la première fois, Il a abandonné la protection divine, afin que vous puissiez l’avoir tous les jours de votre vie ! Et parce qu’Il est devenu péché, Il a pris votre malédiction à la croix, afin qu’aujourd’hui, lorsque vous prenez Son don de la justice, vous ne receviez que des bénédictions, de la part de Dieu.

Jésus a reçu tout le poids de la colère de Dieu dans Son corps une fois pour toutes, quand Il a porté nos péchés. Toute la colère et la condamnation de Dieu sont tombées sur Lui, consumant tous vos péchés, jusqu’à ce que la colère de Dieu soit épuisée.

Aujourd’hui, Dieu n’est pas en colère après vous : Le corps de Jésus a tout absorbé, vos péchés, vos malédictions et la colère et la condamnation de Dieu. Alors, vivez en vous attendant à voir non pas le jugement de Dieu, mais Sa bonté et Ses bénédictions !

La pensée du jour : Aujourd’hui, vivez en vous attendant à voir non pas le jugement de Dieu, mais Sa bonté et Ses bénédictions.

Pasteur Joseph Prince