19 février 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

La Bataille Est Celle Du Seigneur

2 Chroniques 20 :15 « … Ne craignez pas, et ne soyez pas effrayés à cause de cette grande multitude ; car la bataille n’est pas la vôtre, mais celle de Dieu. » (Bible du Roi Jacques)

Lorsque nous sommes confrontés à un problème ou à un défi, nous avons tendance à nous demander : « Qu’est-ce que je vais faire ? ». Des membres de la famille bien intentionnés et des amis vont venir et vous demander : « Que vas-tu faire ? »

Josaphat a fait face à une multitude d’ennemis. Mais au lieu de se concentrer sur ce qu’il ferait, il a prié : « Ô notre Dieu, ne les jugeras-tu pas ? Car nous n’avons pas de force contre cette grande multitude qui vient contre nous, et nous ne savons que faire ; mais nos yeux sont sur Toi. » (2 Chroniques 20 :12)

Lorsque nous tournons nos yeux vers Dieu, nous l’entendons dire : « Ne craignez pas, et ne soyez pas effrayés à cause de cette grande multitude ; car la bataille n’est pas la vôtre, mais celle de Dieu. Vous n’aurez pas besoin de combattre dans cette bataille ; présentez-vous, tenez-vous là, et voyez le salut du Seigneur… » (2 Chroniques 20 :15, 17)

Mais rester en position sans rien faire est la dernière chose que nous voulons faire quand l’ennemi vient contre nous. C’est aussi la chose la plus difficile à faire parce que nous sentons que nous ne pouvons pas rester sans rien faire, que nous devons essayer de sauver la situation. Mais Dieu veut que nous restions immobiles et que nous voyions Jésus notre salut se battre pour nous.

Alors, que ferez-vous la prochaine fois que vous serez confrontés à une bataille et que vous ne saurez pas quoi faire ? Josaphat a envoyé ses chanteurs sur le front de l’armée pour proclamer : « Louez le Seigneur, car sa miséricorde demeure pour toujours. » (2 Chroniques 20 :21). Certains vont se demander : « Est-ce que cela signifie que je chante et que je ne fais rien d’autre quand j’ai un problème ? » Non, ce n’est pas ce que je dis.

Faites ce que la situation exige, mais ne vous inquiétez pas et ne placez pas votre confiance dans ce que vous faites. Comme Josaphat, restez dans le repos et ayez confiance en Sa miséricorde qui demeure pour toujours. Lorsque vous ferez cela, Dieu transformera votre champ de bataille en vallée de Berakah. De l’hébreu, Berakah signifie « bénédictions ». Les enfants d’Israël ont donné ce nom au champ de bataille parce qu’il leur a fallu trois jours pour rassembler tout le butin de guerre ! Dieu a transformé leur situation en une grande bénédiction ! (2 Chroniques 20 :25-26)

Vous avez une bataille à livrer ? Restez là et voyez le salut du Seigneur !

Joseph Prince