20 novembre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

LA JUSTE DÉFINITION DE LA JUSTICE

Galates 2 :21 « Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain. »

Qu’est-ce qu’une juste compréhension de votre justice a à voir avec le fait de vous attendre à ce que le bien vous arrive aujourd’hui ? Tout !

Beaucoup de croyants associent la justice à une liste de choses qu’ils ont à faire, et s’ils accomplissent cette liste, ils se sentent « justes ». Inversement, quand ils échouent dans leur comportement, ils se sentent « injustes ». Mais cette définition et cette compréhension de la justice sont erronées.

Revenons à ce que la Bible a à dire. Regardez 2 Corinthiens 5 :21 : « Celui [Jésus-Christ] qui n’a point connu le péché, Il [Dieu] l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en Lui [Jésus-Christ] justice de Dieu ». Nous ne sommes pas justes parce que nous faisons le bien. Nous sommes devenus justes à cause de ce que Jésus a fait pour nous sur la croix. La « justice », par conséquent, n’est pas basée sur notre bonne action. Elle est entièrement basée sur l’action juste de Jésus. Le christianisme ne consiste pas à faire le bien pour devenir juste. Il s’agit seulement de croire en Jésus pour devenir juste.

Vous rendez-vous compte que nous avons été conditionnés à associer le fait d’être bénis en faisant le bien ? La plupart des systèmes de croyances sont basés sur un système de mérite selon lequel vous devez satisfaire certaines exigences – donner aux pauvres, faire du bien aux autres et prendre soin des défavorisés – pour atteindre un certain état de justice. Tout cela semble très noble, sacrificiel et attirant pour notre chair, qui aime à sentir que nos bonnes œuvres nous font mériter notre justice.

Mais Dieu ne regarde pas votre noblesse, vos sacrifices ou vos bonnes œuvres pour vous justifier. Il ne s’intéresse qu’à l’humilité de Jésus sur la croix. Il regarde le sacrifice parfait de Son Fils au Calvaire pour vous justifier et vous rendre justes ! Tenter d’être justifié par vos bonnes œuvres et faire de votre mieux pour garder les Dix Commandements pour devenir juste, c’est nier la croix de Jésus-Christ. C’est aussi bien que de dire : « La croix ne suffit pas à me justifier. Je dois compter sur mes bonnes œuvres pour me purifier et me rendre juste devant Dieu. »

L’apôtre Paul dit : « Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain ». Mon ami, réfléchissez bien à ce que Paul dit ici. Il dit effectivement que si vous dépendez de vos bonnes œuvres, de vos actes et de votre capacité à garder parfaitement les Dix Commandements pour devenir justes, alors Jésus est mort pour rien ! C’est ce que « en vain » veut dire – pour rien ! Alors ne soyez pas frustrer par la grâce de Dieu en comptant sur vos bonnes œuvres pour vous rendre justes et mettre Dieu de votre côté. Le sacrifice de Jésus est plus que suffisant pour vous justifier ! Et quand vous savez que vous êtes justifié, vous pouvez être sûr que la faveur imméritée de Dieu est de votre côté et que vous pouvez vous attendre à ce que le bien vous arrive aujourd’hui !

Joseph Prince