La Grâce De Dieu vous apporte la lumière de la vie
Shadow

LE PARDON OUVRE LA PORTE

1 Corinthiens 2 :9 « ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment »

Des mots cruels prononcés dans la colère. Une trahison de la confiance. Des promesses non tenues. Une relation destructrice que vous saviez que vous n’auriez pas dû entreprendre.

Avez-vous déjà emprunté ces sentiers sombres ? Il y a tant de gens qui vivent dans l’ombre de la culpabilité et de la condamnation. Les erreurs de leur passé les hantent et c’est un voyage ardu et douloureusement solitaire pour eux.

Peut-être que l’homme paralysé qui a été descendu par le toit par ses quatre fidèles amis dans le livre de Marc a compris un peu cela. La Bible nous dit qu’il était paralysé au point qu’il ne pouvait que s’allonger sur une natte, c’est ainsi que ses amis l’ont porté jusqu’à la maison où se trouvait Jésus. Avec l’homme couché sur sa natte, ses quatre amis l’ont fait descendre par le toit, juste devant Jésus – la seule façon qu’ils avaient pour amener leur ami paralysé devant Jésus et lui assurer la guérison. L’Écriture nous dit que lorsque Jésus a vu leur foi, Il a dit au paralytique : « Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés » (Marc 2 :5).

Pour tous ceux qui regardaient cette scène se dérouler ce jour-là, cela a dû leur paraître très étrange d’entendre Jésus dire : « tes péchés te sont pardonnés ». L’homme était clairement paralysé. Il était manifestement là pour guérir. Qu’est-ce que le pardon a à voir avec sa condition ou sa guérison ?

Mais Jésus savait que c’était exactement ce que ce pauvre homme avait besoin d’entendre pour que sa guérison se manifeste. Et en effet, aux paroles suivantes de Jésus : « lève-toi, prends ta natte, et rentre chez toi ! », « Aussitôt, tandis que tout le monde le regardait, l’homme se leva, prit sa natte et partit. Ils furent tous frappés d’étonnement » (Marc 2 :11-12 – Français Courant). Que s’était-il passé ? Jésus a vu, alors que personne d’autre ne le pouvait, que l’homme avait besoin d’entendre qu’il était pardonné, que Dieu ne le condamnait pas. Et ces paroles ont ouvert la porte à sa guérison et l’ont libéré de sa paralysie. Il n’est pas étonnant que les spectateurs aient été stupéfaits – l’homme est passé de l’immobilité et de l’impuissance à l’activité, à la force et à l’intégrité complète sous leurs yeux !

Mon cher ami, si vous êtes paralysé par un lourd sentiment de condamnation sur quelque chose dans votre passé, je veux que vous sachiez sans l’ombre d’un doute que Dieu ne vous cache pas votre percée. Il vous aime, Il comprend votre douleur et votre souffrance, et Il vous a pardonné à travers la croix. Il veut que vous sachiez que votre passé n’a pas à empoisonner votre avenir. Quel que soit le nombre de jours sombres que vous avez vécus, Dieu a préparé de nombreuses portes ouvertes de merveilleuses opportunités, de faveurs et de bons succès que vous pourrez traverser dans les jours à venir. Vos jours les plus brillants et les plus glorieux sont toujours devant vous.

Joseph Prince