6 décembre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

LE REPOS DANS L’ŒUVRE ACHEVÉE DE JÉSUS

Éphésiens 2 :4-7 « Mais Dieu est riche en miséricorde et, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos fautes, il nous a rendus à la vie avec le Christ – c’est par grâce que vous êtes sauvés – il nous a ressuscités ensemble et fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Christ-Jésus, afin de montrer dans les siècles à venir la richesse surabondante de sa grâce par sa bonté envers nous en Christ-Jésus. »

Regardez le passage ci-dessus. Il nous dit que par la faveur imméritée de Dieu, nous sommes assis en Christ à la droite du Père. Être assis en Christ, c’est se reposer, avoir confiance en Lui et recevoir tout ce que notre beau Sauveur a accompli en notre faveur. Mon ami, Dieu veut que nous prenions la position de compter sur Jésus pour réussir dans tous les domaines de notre vie, au lieu de compter sur nos bonnes œuvres et nos efforts humains pour réussir. Quelle bénédiction d’être dans cette position de dépendance de notre Sauveur !

Mais au lieu de regarder à Jésus, les croyants sont trompés par le diable et se tournent vers eux-mêmes. Depuis des milliers d’années, la stratégie du diable n’a pas changé. Il est un maître pour vous accuser, en pointant sur tous vos défauts, vos faiblesses, vos erreurs et vos imperfections. Il continuera à vous rappeler vos échecs passés et à utiliser la condamnation pour perpétuer le cycle de la défaite dans votre vie.

Quand l’apôtre Paul s’est retrouvé plongé dans un état de préoccupation, il est devenu déprimé et s’est écrié : « Malheureux que je suis ! Qui me délivrera… ? » (Romains 7 :24). Dans le verset suivant, il voit la solution de Dieu et dit : « Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur !… » De même, bien-aimés, il est temps pour vous de sortir de cette situation de conscience où vous êtes préoccupés par vous-même, et qu’au lieu de cela vous commencez à être préoccupés par Christ.

Aujourd’hui, vous ne devriez plus vous demander : « Suis-je agréable à Dieu ? » Au lieu de cela, demandez-vous : « Le Christ plaît-il à Dieu ? » Parce que, comme Christ est, vous l’êtes aussi dans ce monde (1 Jean 4 :17). L’Ancienne Alliance de la Loi parle de vous, mais la Nouvelle Alliance de la grâce parle de Jésus ! La Loi place l’exigence sur vous et vous rend conscient de vous-même, tandis que la grâce place l’exigence sur Jésus et vous rend conscient de Jésus.

Pouvez-vous imaginer un jeune enfant grandissant et se demandant toujours dans son cœur : « Suis-je agréable à Papa ? Suis-je agréable à Maman ? Est-ce que Papa et Maman m’acceptent ? » Cet enfant grandira avec une déformation émotionnelle s’il n’a pas la sécurité et l’assurance de l’amour et de l’approbation de ses parents. C’est pourquoi votre Père céleste aimant veut que vous soyez enraciné, établi et ancré dans Son amour inébranlable pour vous. Il a démontré Son amour pour vous quand Il a envoyé Jésus pour devenir votre péché sur la croix afin que vous puissiez devenir Sa Justice. Notre rôle aujourd’hui est de nous détourner de nous-mêmes et de regarder à Jésus !

Joseph Prince