12 décembre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

L’INTIMITÉ AVEC LE SEIGNEUR

Matthieu 11 :28-29 « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez Mon joug sur vous et recevez Mes instructions, car Je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. »

Le Seigneur ne veut pas que vous réclamiez simplement Ses promesses de protection trouvées dans le Psaume 91. Il veut que vous veniez à Lui. S’approcher de Lui en se mettant sous Ses plumes, c’est parler de proximité. Il ne s’agit pas de savoir combien de fois vous avez récité le Psaume 91 ; il s’agit d’avoir une relation intime avec Lui. Quand j’étais enfant, s’il y avait le tonnerre la nuit et que j’avais peur, je courais dans la chambre de mes parents, je sautais dans leur lit, et je me cachais dans les bras de ma mère. Au bout d’un moment, je tombais dans un profond sommeil, même si la tempête faisait toujours rage dehors. Voyez-vous, vous n’avez pas besoin d’apprendre les sept étapes pour surmonter la peur. Avoir la présence d’un parent aimant avec vous est suffisant pour chasser la peur. Notre Seigneur Jésus qui vous aime veut que vous vous approchiez de Lui et que vous vous réfugiiez dans Son amour. Le ferez-vous aujourd’hui ?

J’ai entendu l’histoire d’un fermier dont la ferme a été incendiée. Alors qu’il se déplaçait autour des débris fumants, il vit les carcasses brûlées de ses poulets. Il se mit à bouger le corps noirci d’une des poules avec son pied, et à son grand étonnement, des petits poussins sortirent en courant de dessous le corps. Que s’était-il passé ? Ils s’étaient réfugiés sous les ailes de leur mère, qui avait donné sa vie pour sauver ses petits.

C’est une image de ce que notre Seigneur Jésus a fait quand il a pris sur Son propre corps la pleine punition pour nos péchés. Le feu du jugement de Dieu n’est pas tombé sur les scribes et les pharisiens qui avaient rejeté le Messie, ni sur les soldats romains qui l’ont cloué sur la croix, mais sur Son Fils bien-aimé – pour la nation d’Israël, pour les Gentils des nations, pour vous et pour moi, afin que quiconque croit en Lui puisse être sauvé.

Mais voici quelque chose que je veux que vous voyiez : quand Jésus a été offert sur la croix, il a absorbé le jugement de Dieu dans son propre corps, et, comme sacrifice, il était plus grand que les feux du jugement. L’Offrande était supérieure au jugement parce que l’Offrande n’a pas été consommée. Sur cette croix, notre Seigneur a déclaré : « C’est accompli ! » avant qu’Il ne rende son Esprit (Jean 19 :30). L’Offrande est restée jusqu’à ce que tout le jugement de Dieu ait été épuisé. Alléluia ! C’est pourquoi nous pouvons venir aujourd’hui avec assurance à Son trône de grâce !

Joseph Prince