17 juillet 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

MÉDITEZ SUR LA PAROLE DE DIEU

Josué 1 :8 « Que ce livre de la Loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. »

Regardez les instructions que Dieu a données à Josué lorsqu’il a été nommé successeur de Moïse : « Que ce livre de la Loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. » Dieu a dit à Josué que pour avoir du succès, il devait méditer sur la Loi jour et nuit. Josué vivait sous l’Ancienne Alliance, alors comment devrions-nous, nous qui vivons sous la Nouvelle Alliance, bénéficier de cette Écriture ?

Nous devons lire cette partie de l’Écriture en vue de l’œuvre accomplie de Jésus. C’est pourquoi il est essentiel que vous soyez fermement établis sur le fondement, solide comme le roc, de la Nouvelle Alliance de la grâce. Maintenant que vous savez que nous ne sommes plus sous la Loi (Romains 6 :14), Quel est le moyen d’être béni et d’expérimenter le bon succès par la Nouvelle Alliance ? Josué n’avait que la Loi sur laquelle méditer parce que le Nouveau Testament n’avait pas encore été écrit. Pour nous, le secret du succès réside dans la méditation de la Parole de Dieu à la lumière de la Nouvelle Alliance de la grâce.

Avant de parler de ce que signifie méditer sur la Parole de Dieu, que signifie exactement « méditer » ?

Quand la Bible parle de méditation, elle ne fait pas référence à un exercice mental. Le mot hébreu pour méditation dans l’Ancien Testament est le mot « hagah », qui signifie prononcer ou marmonner. La hagah, c’est donc parler à voix basse. Remarquez que le Seigneur a dit à Josué : « Que ce livre de la Loi ne s’éloigne point de ta bouche ». Il n’a pas dit « qu’il ne s’éloigne pas de ton esprit ». La clé pour méditer la Parole de Dieu n’est pas la réflexion mentale. C’est en prononçant les promesses de Dieu avec votre bouche !

« Pasteur Prince, cela signifie-t-il que je dois continuer à répéter la Parole de Dieu ? Par exemple, devrais-je continuer à dire ‘’par ses meurtrissures, je suis guéri’’ quand j’ai besoin de guérison ? »

Méditer sur la Parole de Dieu ne signifie pas faire de vaines répétitions des Écritures. C’est beaucoup plus que ça et c’est quelque chose qui se produit d’abord au plus profond de votre cœur. Le psalmiste David avait très bien saisi l’essence de la méditation lorsqu’il a dit : « Mon cœur brûlait au dedans de moi, Un feu intérieur me consumait, Et la parole est venue sur ma langue. » (Psaume 39 :3). Pendant que vous méditez sur la Parole de Dieu, demandez l’Esprit Saint de vous donner une nouvelle révélation de Jésus. Laissez l’Écriture brûler de révélation dans votre cœur. Et lorsque vous parlez de cette révélation brûlante, Dieu oint les mots que vous parlez. Quand vous déclarez : « Par ses meurtrissures, je suis guéri » et que cette déclaration est prononcée avec un sens de révélation et de foi en Jésus, il y aura du pouvoir dans votre déclaration !

Joseph Prince