17 juillet 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

NE BOUGEZ PAS

2 Chroniques 20 :15-17 « Et Yahaziel dit : Soyez attentifs, tout Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat ! Ainsi vous parle l’Éternel : Soyez sans crainte et sans effroi devant cette multitude nombreuse, car ce n’est pas votre combat, mais celui de Dieu. Demain, descendez contre eux ; ils vont arriver par la montée de Hatsits, et vous les trouverez au bout du vallon, en face du désert de Yerouel. Vous n’aurez pas à y combattre : présentez-vous, tenez-vous là, et vous verrez le salut de l’Éternel en votre faveur. Juda et Jérusalem, soyez sans crainte et sans effroi : demain, sortez à leur rencontre, et l’Éternel sera avec vous ! »

Devant le rapport troublant d’une guerre imminente, le roi Josaphat se mit à chercher le Seigneur et à prier avec espérance devant toute l’assemblée de Juda. C’est alors que l’Esprit du Seigneur vint sur Jahaziel, qui prononça les paroles du Seigneur que nous lisons dans les Écritures d’aujourd’hui. En entendant ces paroles d’espérance, tout Juda s’humilia devant le Seigneur, s’inclinant devant Lui et l’adorant.

Aujourd’hui, le Seigneur vous dit les mêmes paroles dans votre situation. Espérez en Lui car Il vous aime ! Vous n’avez pas à vivre dans la peur et le découragement quand vous savez que la bataille n’est pas la vôtre, mais celle du Seigneur. Ne bougez pas et voyez le salut du Seigneur. La bataille est à Lui, et vous n’aurez pas besoin d’y participer.

Que faites-vous quand vous ne savez pas quoi faire ? La meilleure chose à faire est de ne pas bouger. Ne bougez pas et voyez le salut du Seigneur dans votre situation.

Mais pasteur Prince, si je reste immobile, rien ne se passera !

Mon ami, rester immobile n’est pas une inactivité ou ne rien faire. C’est une posture d’espérance, et cela implique de garder votre espoir ancré dans la personne de Jésus et d’avoir une attente sûre et confiante du bien. Alors que les armées de pharaon en maraude accusaient les enfants d’Israël, décidés à les anéantir, Moïse déclara simplement aux Israélites terrorisés : « Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Éternel va vous accorder en ce jour » (Exode 14 :13). Le mot hébreu pour délivrance est Yeshuw`ah, qui est en réalité le nom de Jésus. Ainsi, le salut est la personne de Jésus et Il est avec vous.

Lorsque vous êtes pris dans une situation désespérée, apprenez à vous positionner – restez immobile et voyez la puissance salvatrice de Jésus agir en votre nom. Il ne vous quittera jamais et ne vous abandonnera jamais (voir Hébreux 13 :5). Et quand vous vous centrerez, vos pensées, vos croyances et vos espoirs sur Lui, Il vous guidera sur ce qu’il faut faire, tout comme Il a conduit Josaphat à une victoire triomphante sur ses ennemis.

Joseph Prince