30 mai 2020"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

NE JUGEONS POINT ET NOUS NE SERONS POINT NOUS-MÊMES JUGÉS

Luc 6:37 « Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés ; pardonnez et vous serez pardonnés. » (Segond 21)

Psaumes 109 :5 « Ils me rendent le mal pour le bien, et de la haine pour mon amour. » (Segond 21)

De nombreuses personnes jugent les autres comme si elles faisaient mieux que celles qu’elles jugent. Un petit témoignage pour vous montrer ô combien le monde part à la dérive et ne se rend même pas compte combien chacun est incapable de voir ce qui est bon ou ce qui est mauvais :

Un jour, alors que je rendais témoignage du grand pardon que Dieu nous donne par le sang précieux de notre Seigneur Jésus, une personne me dit « Je n’ai commis aucun péché ! », l’air de dire, “Mais je n’ai pas besoin du pardon de Dieu !” Alors, qu’elle avait commis l’adultère avec tout de même deux personnes qui étaient mariées et le pire est qu’elle le savait.

Tout cela pour montrer qu’il est bon de se garder de juger autrui alors que bien souvent nous ne faisons pas mieux que celles et ceux que nous critiquons, que nous jugeons. Vous avez certainement souvent entendu ce dicton « Mieux vaut secouer son paillasson avant d’aller secouer celui des autres ! ». En d’autres termes, mieux vaut ne rien dire, pardonner si nécessaire, se taire et plutôt rendre témoignage de tout ce que Jésus a fait pour nous, pour nous libérer de la condamnation de la Loi, nous qui ne sommes et qui ne faisons pas mieux que les autres, car dans le cas contraire Jésus n’aurait pas eu à donner Sa vie pour nous sauver.

Les commérages vont bon train, mais il est bon de les faire descendre du train avant d’arriver en gare et de causer un mal au point de non-retour, voire même irréparable.

Comme je le disais un jour au Seigneur : « Nous sommes tous des meurtriers ! » Et le Seigneur de me répondre : « Oui, des meurtriers physiques ou spirituels ! »

Vito Lentini