8 décembre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

NOUS SOMMES DANS CE MONDE MAIS PAS DE CE MONDE

Psaumes 91 :3 « Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, De la peste et de ses ravages. »

Il vous délivrera du piège de l’oiseleur. Pas « peut-être » ou « parfois », mais un « sûrement » sans réserve. Non pas un conditionnel « Il pourrait », mais définitif « Il le fera ». Quelle assurance bénie nous avons que notre Dieu nous délivrera du piège de l’oiseleur !

La Bible dépeint le diable comme un oiseleur. Un oiseleur est un attrapeur d’oiseaux professionnel. Il pose des pièges et les cache soigneusement pour pouvoir piéger des oiseaux sans méfiance. La Bible dépeint aussi le diable comme un voleur et un meurtrier qui vient pour voler, tuer et détruire (voir Jean 10 :10).

Ce que nous devons comprendre, c’est que le monde dans lequel nous vivons est un monde déchu. Adam a commis une haute trahison et a donné les clés de ce monde au diable. À cause de ce qu’Adam a fait, le diable est le chef de ce monde. L’apôtre Paul l’appelle « le prince de la puissance de l’air » (Éphésiens 2 :2). C’est pourquoi, tant que le diable régnera sur ce monde, le monde deviendra de plus en plus sombre et il y aura toujours des accidents, des maladies, des calamités, des tragédies et des morts.

Mais nous pouvons nous réjouir en sachant que le bail du diable sur ce monde s’épuise rapidement. L’apôtre Paul nous dit aussi que notre Seigneur Jésus revient et que tous Ses ennemis seront humiliés ou mis sous ses pieds, la mort étant le dernier ennemi à être détruit (voir 1 Corinthiens 15 :26).

En attendant, nous verrons le monde devenir de plus en plus sombre. Mais en tant que croyants, nous n’avons pas besoin de vivre dans la peur. Notre confiance est en notre Seigneur Jésus. Nous sommes dans ce monde, mais nous ne sommes pas de ce monde (voir Jean 17 :16). Il y a un oiseleur très réel et très actif qui tend des collets. Au moment même où j’écris, je lis et j’entends parler de bombes qui explosent, des fusillades, un avion commercial qui s’écrase au sol et des épidémies virales dans différentes parties du monde.

Dans le naturel, cela peut être extrêmement décourageant. Mais n’oubliez pas que nous avons un Sauveur encore plus réel, et qu’Il a promis de nous délivrer du piège de l’oiseleur et des pestilences périlleuses (maladies et virus dangereux). L’essentiel est que nous devons réaliser combien nous avons besoin de notre Sauveur et de Sa protection au quotidien. Nous avons besoin d’impliquer le Seigneur Jésus dans nos vies chaque jour. Lui seul peut nous délivrer et nous garder en sécurité !

Joseph Prince