20 novembre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

PARLEZ LA PAROLE

2 Corinthiens 4 :13 « Et, comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimé dans cette parole de l’Écriture : J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé ! Nous aussi nous croyons, et c’est pour cela que nous parlons »

Bien-aimé, il ne vous suffit pas simplement de connaître la Parole dans votre cœur. Vous devez la prononcer. C’est là que le pouvoir latent devient le pouvoir réel. Quand notre Seigneur Jésus a été tenté dans le désert, Il n’a pas seulement pensé aux Écritures. Il l’a exprimé à haute voix. Vous pouvez mémoriser des milliers de passages des Écritures, mais si vous n’apprenez pas à dire : « Il est écrit », et à libérer la Parole, il n’y aura aucun pouvoir. La puissance de Dieu est là, mais tout cela sommeille en vous. Le moment où vous le dites, c’est comme si Dieu parlait. La Parole de Dieu dans votre bouche est comme si Dieu parlait. Amen !

La peur n’est pas quelque chose que l’on peut raisonner ou analyser. La peur est irrationnelle. Il y a des peurs qui entrent dans votre vie et vous pouvez penser en vous-même, allez, quelles sont les chances que cela arrive ? Ou c’est tellement stupide d’avoir peur de cela. Mais avez-vous remarqué que ces peurs sont encore présentes ? Nous sommes en guerre, mon ami, et la seule façon de vaincre la peur est de parler la Parole de Dieu à la peur que vous avez en disant : « Il est écrit ».

Il est écrit : « Car Dieu ne nous a pas donné un esprit de peur, mais un esprit de force, d’amour et de bon sens » (2 Timothée 1 :7).

Je vous invite à le mémoriser. C’est un verset puissant des Écritures.

Maintenant, je voudrais que vous le dites à haute voix : Il est écrit : « Car Dieu ne nous a pas donné un esprit de peur, mais un esprit de force, d’amour et de bon sens » Sentez-vous le pouvoir qu’il y a de le dire à haute voix ?

C’est la vérité : Dieu ne nous a pas donné un esprit de peur, mais un esprit de force, d’amour et de bon sens. Peu importe le genre de peurs avec lesquels vous vous débattez – la peur de vieillir, la peur de contracter telle ou telle maladie, la peur de perdre votre emploi, la peur de l’échec. Quelle que soit la peur qui s’est emparée de vous, déclarez : « Il est écrit ».

Et si la peur revient ? Alors répétez-le ! Parfois, je parle les Écritures sur ma situation le matin, l’après-midi et le soir. Chaque fois que la peur revient, je parle la Parole de Dieu. Si le diable veut se battre, remettez-le en place ! Donnez-lui l’épée de l’Esprit et il comprendra le message à chaque fois. Il y a beaucoup d’Écritures que vous pouvez mémoriser. Écrivez les passages des Écritures qui couvrent les domaines de votre besoin, et armez-vous de ces passages !

Joseph Prince