23 mars 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Plus Avec Nous Que Contre Nous

2 Rois 6 :16 « Il répondit : Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. »

Au temps du prophète Élisée, le roi de Syrie saisit l’occasion de capturer Élisée qui se trouvait dans la ville de Dothan. Il avait mobilisé une grande armée avec de nombreux chevaux et de nombreux chars pour encercler la ville de nuit. Il n’était pas prêt à prendre le risque que le prophète s’échappe.

Tôt le lendemain matin à Dothan, quand le serviteur d’Élisée est sorti, il a vu des troupes, des chevaux et des chars partout. Élisée et lui étaient complètement encerclés par les forces ennemies qui voulaient les tuer. Le serviteur a été pris de panique et a crié à Élisée : « Ah ! Mon seigneur, comment ferons-nous ? » (2 Rois 6 :15).

Mettez-vous à la place du serviteur d’Élisée. Vous (et moi) aurions probablement été remplis de peur aussi. Mais c’est là que je tiens à ce que vous accordiez une attention particulière, car il y a une vérité puissante que je souhaite que vous compreniez. Sans hésiter, Élisée dit calmement à son serviteur : « Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. » (2 Rois 6 :16).

Je peux juste imaginer ce que le serviteur a dû ressentir. Il n’y avait absolument aucune logique dans ce qu’Élisée venait de dire. Ils n’étaient que deux contre toute une armée ! Son maître était-il devenu fou ?

Avant que le serviteur ne puisse s’activer dans une panique encore plus grande, Élisée fit une prière simple : « Éternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voit.» (2 Rois 6 :17). Et le Seigneur ouvrit les yeux du serviteur. Puis il vit que la colline tout autour d’eux était remplie de chevaux et de chars de feu éblouissants. L’armée des anges de Dieu les encadrait de tous côtés, embrasée de la gloire, de la beauté et de la majesté du Très-Haut. Alors que le serviteur s’émerveillait, il réalisa que les forces syriennes étaient complètement réduites à néant par l’armée angélique.

Pourquoi le jeune serviteur avait-il eu peur alors qu’Élisée était intrépide ? La réponse est la suivante : ils ont vu différentes choses. Le jeune homme a vu la grande armée syrienne. Alors qu’Élisée a vu une armée angélique encore plus grande sur des chars de feu. Élisée avait eu une vision spirituelle.

Mon ami(e), vous engageriez-vous à cœur dans le passage des Écritures ci-dessus ? Si vous êtes constamment en conflit avec la peur, méditez sur ce passage des Écritures et fortifiez votre cœur avec cette promesse. Que vous soyez assailli par des dettes, attaqué par ce que les médecins appellent une maladie incurable ou constamment inquiet pour la sécurité de vos enfants, souvenez-vous de ce puissant verset. Le Dieu des armées angéliques est avec vous. Aucune arme formée contre vous ne prospérera (voir Ésaïe 54 :17) !

Joseph Prince