20 juin 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

PRÉPAREZ-VOUS À JOUER L’OFFENSIVE

1 Jean 4 :4 « Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. »

Quels que soient les sports d’équipe que vous suivez, vous savez que la défense est vitale. Une bonne stratégie défensive vous maintient en lice, mais la défense seule ne permet pas de remporter des championnats.

La prière de protection du Psaume 91 comporte de nombreux éléments défensifs. Nous avons parlé de demeurer dans le lieu secret du Très Haut, de demeurer à l’ombre du Tout-Puissant et de prendre le Seigneur pour refuge et forteresse. Nous avons vu comment nous sommes couverts par Ses ailes et protégés par une armée angélique. Maintenant que notre jeu défensif est couvert êtes-vous prêt à jouer l’offensive ?

Certes, il y a des moments et des saisons où la meilleure chose à faire est de se couvrir en se mettant à l’abri. Le Seigneur est notre refuge, notre cachette et notre forteresse impénétrable, et j’aime le fait que nous puissions nous réfugier en Lui. Mais la prière de protection l’affirme aussi au verset 13 : « Tu pourras marcher sans crainte sur le lion et la vipère et tu fouleras aux pieds le lionceau et le serpent. »

C’est prendre une position offensive. C’est pour l’attaque. C’est prendre autorité !

Dans l’Évangile de Luc, nous voyons notre Seigneur Jésus envoyer soixante-dix disciples contre le royaume des ténèbres, comme « des agneaux au milieu des loups » (Luc 10 :3). Avez-vous déjà vu un agneau dominer un loup ? Bien sûr que non. Vous voyez, cette autorité dont nous parlons n’est pas une autorité naturelle. Comme l’agneau, vous et moi n’avons aucun pouvoir en nous. C’est une autorité surnaturelle qui vient de notre Seigneur Jésus-Christ, tout comme la force, qui a permis à Samson de déchirer le jeune lion, était une force surnaturelle.

Les portraits de Samson que j’ai vus représentent un homme massif et musclé. Je pense qu’il aurait pu être petit et maigre, mais doué d’un pouvoir surnaturel et de la puissance de Dieu. Naturellement, pour Samson, s’en prendre au lion à mains nues, c’était comme un agneau qui s’en prend à un loup féroce. Mais nous savons que Celui qui est en nous est plus grand que tout prédateur qui est dans le monde. Amen !

Mon ami, en Christ, vous êtes beaucoup plus fort que vous ne le croyez. Vous pouvez ne pas le voir ou le sentir, mais Dieu utilise toujours les choses faibles de ce monde pour confondre les sages et les puissants (voir 1 Corinthiens 1 :27). Rappelez-vous que la course n’est pas toujours pour les rapides, ni la bataille pour les forts. C’est le Seigneur qui, en fin de compte, détermine qui sortira victorieux. Et puisque le Seigneur est pour vous, qui peut être contre vous (voir Romains 8 :31) !

Joseph Prince