18 octobre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

PRIEZ POUR DE BONS ÉVÉNEMENTS

Jacques 5 :16 « La prière fervente du juste a une grande puissance et produit des résultats merveilleux. » (Nouvelle Traduction Vivante)

Le mot hébreu qarah est souvent utilisé dans la Bible pour expliquer les événements ordonnés par Dieu. La première fois qu’il est fait mention de qarah, c’est dans Genèse 24 :12, quand Abraham envoya son serviteur chercher une épouse pour son fils, Isaac. Le serviteur ne savait pas quelle jeune femme serait la bonne, alors il pria : « Ô Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, s’il te plaît donne-moi du succès [qarah] ce jour, et de voir ta bonté envers mon maître Abraham ». L’expression « s’il te plaît, donne-moi du succès » est le mot qarah. Le serviteur a demandé à Dieu de lui donner le qarah – pour que se produise un bon événement. Cela ne vous rappelle-t-il pas ce que nous avions dit il y a quelques temps à propos de la pega qarah comme étant des « opportunités priées » ? Si vous suivez l’histoire, vous verrez comment le serviteur d’Abraham a réussi dans sa tâche.

Ce sur quoi je veux que vous vous concentriez ici, c’est sur la posture du serviteur. Il a prié pour l’aide, l’intervention et la direction de Dieu. Il avait une posture d’humilité. Nous avons tous besoin du Seigneur dans notre vie quotidienne. Même si nous sommes intelligents, nous ne pouvons pas nous mettre au bon endroit au bon moment 100 % du temps. Seul le Seigneur peut faire cela pour nous. Si nous restons « humbles » et que nous nous appuyons sur le Seigneur pour la sagesse, la direction et la compréhension, Il nous guidera et nous protégera. Prier, c’est adopter une posture d’humilité. C’est dire à Dieu : « Père, je ne peux pas, mais toi tu peux. »

Une femme qui fréquente régulièrement notre église nous a raconté qu’au cours d’un de ses voyages en outremer, elle était tellement absorbée par son temps de quiétude avec le Seigneur qu’elle a manqué le petit déjeuner dans l’hôtel où elle était logée. Mais pendant qu’elle était dans sa chambre, une horrible attaque terroriste a eu lieu dans le restaurant de l’hôtel. Elle demeurait dans le lieu secret du Très-Haut et fut conduite surnaturellement à s’attarder en Sa présence ce matin-là. Elle a humblement donné la priorité de son temps au Seigneur par rapport à l’heure prévue pour son petit déjeuner. Si elle était descendue manger, elle aurait été au mauvais endroit au mauvais moment.

C’est pourquoi j’aime appeler le Psaume 91 la prière de protection. Quand nous prions cette prière, nous disons : « Seigneur Jésus, nous ne pouvons pas nous protéger, mais Toi oui. Nous nous humilions devant Toi. Sois notre refuge, notre forteresse et notre Dieu. Tu nous protégeras et nous délivreras du mal en ces temps dangereux. Conduis-nous à être au bon endroit au bon moment et à être avec les bonnes personnes. »

Joseph Prince