19 septembre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

QU’ENTENDEZ-VOUS À PROPOS DE JÉSUS ?

Marc 5 :27-29 « Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière et toucha Son vêtement. Car elle disait : Si je puis seulement toucher Ses vêtements, je serai guérie. Au même instant, la perte de sang s’arrêta, et elle sentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal. »

Peut-être que comme la femme avec le problème de sang dans les Évangiles (voir Marc 5 :25-34), vous faites face à une situation incroyablement désespérée dans votre vie. Il peut s’agir d’une maladie débilitante, d’une situation conjugale, d’une crise financière ou d’un défi qui perdure. Dans le naturel, l’avenir semble sombre et il ne semble y avoir aucune raison d’espérer. Si tel est votre cas, je vous encourage à croire que vous aussi vous pouvez faire l’expérience du genre de percée que cette femme a expérimentée.

Imaginez : pendant douze longues années, elle avait observé, impuissante, son état s’aggraver de plus en plus, quoi qu’elle ait tentée de faire. La plupart d’entre nous auraient abandonné. Comment a-t-elle trouvé l’espoir au milieu de son désespoir ? Qu’est-ce qui lui a donné le courage d’espérer à nouveau ?

Je crois que le secret de sa foi se trouve dans ces six mots : « Elle avait entendu parler de Jésus ».

Que pensez-vous qu’elle ait entendu à propos de Jésus ? C’est une question importante parce que tout ce qu’elle a entendu lui a donné un sens audacieux d’espoir biblique et de confiance en elle. Et cela l’imprégnait d’une assurance et d’une ténacité à tout risquer pour toucher le bord de son vêtement. Elle savait bien que les lois religieuses concernant les personnes impures, telles qu’elles le signifiaient, risquaient de la soumettre à l’humiliation publique et, très probablement, à la violence si elle était reconnue. Il est clair qu’elle n’avait aucun doute dans son cœur qu’elle serait complètement guérie dès qu’elle toucherait le bord de son vêtement, sinon elle n’aurait pas pris le risque.

La Bible ne nous dit pas exactement ce qu’elle a entendu à propos de Jésus, mais je pense qu’elle a dû entendre récit après récit comment Jésus guérissait les malades partout où Il allait, combien Il était bon et gracieux même pour ceux qui étaient atteints de lèpre et ceux qui venaient à Lui. Ce qu’elle a entendu dire de Jésus a produit en elle une attente positive et confiante du bien, ce que nous pouvons voir dans ce qu’elle a déclaré : « Si je puis seulement toucher Ses vêtements, je serai guérie. » Cette espérance a alors donné naissance à une foi sans failles.

La foi telle que définie dans la Parole de Dieu est « La foi est une façon de posséder ce qu’on espère, c’est un moyen d’être sûr des réalités qu’on ne voit pas. » (Hébreux 11 :1). En d’autres termes, l’espérance qu’elle avait dans la bonté de Jésus s’est transformée en foi, et cette foi lui a donné l’audace de s’imposer dans la foule et de recevoir sa guérison de Jésus.

Qu’entendez-vous à propos de Jésus ? Plus vous entendez parler de Sa bonté et de Sa grâce, plus la foi se lèvera inconsciemment en vous pour recevoir votre miracle.

Joseph Prince