20 juin 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

RASSEMBLÉS SOUS SES AILES

Luc 13 :34-35 « Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-Je voulu rassembler tes enfants comme une poule (rassemble) sa couvée sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu. Voici, votre maison vous sera laissée ; mais, je vous le dis, vous ne me verrez plus, jusqu’à ce que vous disiez : Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur ! »

Il y a une belle image cachée dans le verset 4 du Psaume 91. C’est l’image d’une mère poule protégeant ses poussins. Les Écritures ci-dessus rapportent comment le Seigneur Jésus a regardé Jérusalem et s’est lamenté sur elle. Plus tard, Jésus versera sur Jérusalem des larmes en disant : « Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de palissades, t’encercleront et te presseront de toutes parts ; ils t’écraseront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée. » (Luc 19 :43-44). Le mot grec pour « pleurer » au verset 41 est klaio, qui signifie être affecté émotionnellement au point de sangloter et de gémir à haute voix.

Pouvez-vous voir les tendres miséricordes du Seigneur à l’égard d’Israël alors qu’Il verse beaucoup de larmes sur elle ? Il souhaitait pouvoir rassembler Israël sous ses plumes comme une mère poule rassemble ses poussins sous ses ailes, mais le Seigneur ne pouvait pas leur imposer Sa protection parce qu’ils le rejetaient. Je crois qu’en pleurant, notre Seigneur a prévu non seulement le siège romain de Jérusalem, quand le temple a été brûlé et que beaucoup de Juifs ont été tués ou vendus comme esclaves, mais Il a aussi prévu les horreurs de l’Holocauste.

Remarquez que le Seigneur a dit : « Mais vous n’avez pas voulu ! » Cela nous dit clairement que le Seigneur ne nous imposera pas Sa protection si nous ne sommes pas prêts à venir sous Ses ailes. Bien-aimé, voulez-vous que le Seigneur Jésus vous protège, vous et votre famille, aujourd’hui ? Alors dites-lui. Ne prenons jamais la protection de notre Seigneur pour acquise. Au lieu de cela, prenons chaque jour le temps de Lui faire savoir que nous mettons notre confiance en Lui pour Sa couverture et Sa protection.

Voulez-vous savoir ce qui se passe quand vous faites cela ? Regardez ce que Boaz a dit à Ruth : « Que l’Éternel te rende ce que tu as fait, et que ta récompense soit entière de la part de l’Éternel, le Dieu d’Israël, sous les ailes duquel tu es venue te réfugier ! » (Ruth 2 :12). Waouh ! C’était déjà un privilège pour cette Moabite exclue, disqualifié par la Loi, de trouver refuge sous les ailes du Dieu d’Israël. Mais Dieu l’a même récompensée pour cela. De même, c’est un privilège pour nous de pouvoir nous réfugier sous Ses ailes. Pourtant, quand nous disons au Seigneur que nous avons besoin de Lui et que nous voulons Son refuge, Il nous donne une pleine récompense pour Lui faire confiance et pour venir sous Ses ailes. Quel Dieu !

Joseph Prince