lundi, août 20La Grâce De Dieu vous apporte la lumière de la vie

Regardez À La Parole, Pas Dans Les Faits Naturels

Nombres 21 :9 « Moïse façonna un serpent de bronze et le fixa au haut d’une perche. Dès lors, si quelqu’un était mordu par un serpent, et qu’il levait les yeux vers le serpent de bronze, il avait la vie sauve. ». (BDS)

« Pasteur Prince, je sais que Dieu est Celui qui me guérit. Mais pourquoi cette maladie et cette douleur sont-elles encore dans mon corps ? » Si vous avez regardé à votre maladie et à votre douleur pendant tout ce temps, cessez de regarder à vous-même, et commencez à regarder à Jésus. A-t-il pris ou n’a-t-il pas pris sur Lui votre maladie et votre douleur ?

La Parole de Dieu déclare : « Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé… » (Ésaïe 53 :4). Puisque Jésus a déjà pris votre maladie et vos douleurs à la croix, Il ne peut pas les « déprendre ». Même Si vous trouvez que c’est difficile de croire que Jésus a payé pour votre guérison, particulièrement lorsque la douleur est insupportable, la vérité c’est que c’est déjà payé. C’est une action terminé !

Dieu ne dit pas que votre maladie n’existe pas, et Il ne vous demande pas non plus de prétendre qu’elle n’est pas là. Il vous demande de détourner vos regards de cette maladie, aussi douloureuse soit-elle, et de regarder cette vérité, qui est qu’elle a déjà été jugée à la croix, dans le corps de Son Fils.

Une fois, alors qu’ils étaient encore dans le désert, les enfants d’Israël ont été mordus par des serpents du désert dont la morsure était mortelle. Les serpents étaient réels. Les morsures étaient douloureuses et mortelles. Alors, Dieu a demandé à Moïse de dire aux gens de regarder le serpent de bronze qui était sur un poteau – une image de la croix (Jean 3 :14). Le bronze signifie le jugement. En d’autres termes, le serpent – leur problème – était déjà jugé à la croix.

Ceux qui ont tourné leurs regards sur le serpent de bronze sont restés en vie. Ceux qui se sont focalisés sur leurs blessures sont morts. Alors, cessez de regarder à votre maladie. Au lieu de cela, regardez à la croix, et voyez que votre maladie a déjà été jugée dans le corps de Jésus. De façon très sûre, Il s’est chargé de vos maladies et a porté vos douleurs ! C’est la vérité de la Parole de Dieu. Et Sa parole supplante ce qui se trouve dans le naturel.

Mon ami, ou vous laissez ce qui se trouve dans le naturel contrôler votre problème, ou vous permettez que les vérités de Dieu soient établies, en ce qui le concerne. Cela dépend de l’endroit où vous choisissez de fixer vos regards. Alors, décidez aujourd’hui de ne pas vous focaliser sur les faits concernant votre problème. Au lieu de cela, établissez la vérité de la Parole de Dieu et l’œuvre accomplie de Christ sur votre problème – et vivez !

La pensée du jour : La vérité de la Parole de Dieu remplace ce qui est dans le naturel.

Pasteur Joseph Prince