22 avril 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Réjouis-Toi, Ô Stérile !

Galates 4 :27 « … Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes pas ! Éclate de joie et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs !… »

La stérilité. Quelle douloureuse et frustrante condition. Pourtant, dans Ésaïe 54, à ceux qui connaissent la stérilité, la Parole de Dieu dit de se réjouir — « Chante ô stérile ! »

Pourquoi ? Parce que dans le chapitre précédent, il nous est dit que le châtiment pour notre paix est tombé sur Jésus (voir Ésaïe 53 :5). Le mot « paix » en hébreu [Shalowm] signifie complétude, sûreté, solidité, bien-être, santé, provision. En d’autres termes, tous ces avantages sont à vous aujourd’hui parce que Jésus a déjà été puni à la croix pour votre paix. C’est pourquoi vous pouvez commencer à vous réjouir.

Donc, Dieu veut que vous commenciez maintenant à vous réjouir, quel que soit le domaine dans lequel vous êtes stérile, comme si le fruit ou le rendement que vous voulez voir était déjà venu. Il veut que vous commenciez à penser, à parler et à agir comme si la stérilité n’était plus.

Si vous êtes stérile financièrement, commencez à planifier ce que vous ferez lorsque vos finances augmenteront. Je ne dis pas que vous allez dépenser imprudemment, mais que vous commencez à faire des plans pour un accroissement. Il est temps de faire cela quand vous êtes encore dans ce que vos yeux naturels voient comme une étape stérile.

Vous pourriez me dire : « Pasteur Prince, vous ne comprenez pas, les banques me poursuivent ! »

Mais Dieu dit : « Réjouissez-vous parce que vous êtes dans l’abondance en Christ ». En Christ, vous êtes déjà béni de toute bénédiction spirituelle, y compris financière (voir Éphésiens 1 :3). « En effet, vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ : pour vous il s’est fait pauvre alors qu’il était riche, afin que par sa pauvreté vous soyez enrichis. » (2 Corinthiens 8 :9 – Segond 21).

Si vous êtes malade, commencez à planifier ce que vous n’avez pas pu faire. Ne vous réjouissez pas seulement lorsque la guérison se manifeste et que la douleur n’est plus. Réjouissez-vous maintenant dans votre guérison parce que Jésus a déjà porté vos maladies et vos souffrances, et par Ses meurtrissures vous avez déjà été guéris (voir Ésaïe 53 :4-5).

Quelle que soit la situation stérile dans laquelle vous vous trouvez, réjouissez-vous et dites à Dieu : « Père, à cause du sacrifice de Ton Fils, je suis béni de toutes les bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ. Tu m’as déjà tout donné. Alors je vais agir comme si c’était fait et me réjouir !

Joseph Prince