14 novembre 2018"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Le Sang De Jésus Est Sur Le Propitiatoire

Lévitique 16 :14 « Il prendra du sang du taureau expiatoire, et il fera l’aspersion avec son doigt sur le devant du propitiatoire vers l’orient ; il fera avec son doigt sept fois l’aspersion du sang devant le propitiatoire. »

Si vous avez vu le film « À la recherche de l’arche perdue », vous devez vous rappeler que lorsque le couvercle de l’arche était soulevé, des créatures étranges sortaient en flottant et détruisaient les gens qui se trouvaient près d’elles. Aussi intéressant que cela puisse être, ce n’est pas bibliquement exact : L’arche de la Bible ne contenait pas d’étranges créatures. Alors qu’y avait-il à l’intérieur ?

Il y avait trois objets dans l’arche : Le vase d’or contenant de la manne, la verge d’Aaron qui avait fleuri et les deux tablettes de pierre sur lesquelles Dieu avait écrit les dix commandements (Hébreux 9 :4). Ces objets sont en fait les symboles de la rébellion de l’homme. Le vase d’or contenant la manne représente le rejet par l’homme de la provision de Dieu. La verge d’Aaron représente le rejet de Dieu par l’homme en tant que Leader, et les deux tablettes de pierre, sur lesquelles étaient écrits les commandements de Dieu, représentent le rejet par l’homme de Son standard de sainteté.

Mais parce que Dieu prend plaisir à la miséricorde, Il a éloigné ces objets en les mettant dans l’arche et les a recouverts avec le propitiatoire où deux chérubins étaient placés au-dessus (Hébreux 9 :5). Et une fois par an, le grand prêtre rentrait dans le lieu très saint où se trouvait l’arche, et il aspergeait le sang de l’animal sacrifié sur le propitiatoire. Cela signifiait que les yeux de Dieu, représentés par les yeux des chérubins, ne voyaient pas les symboles de la rébellion de l’homme. Aussi longtemps que le sang se trouvait là, sur le propitiatoire, Il ne voyait que le sang et acceptait le peuple.

Aujourd’hui, Jésus est notre Grand Prêtre, et c’est Lui qui a fait l’aspersion de Son sang sur le vrai propitiatoire dans le ciel, le trône de la grâce (Hébreux 9 :23-25). Chose intéressante, le nombre de fois que le grand prêtre de l’Ancien Testament devait faire l’aspersion du sang sur le propitiatoire – sept fois – parle du sacrifice parfait de Jésus. Et parce que Son sacrifice est parfait et qu’Il est parfait, nous qui sommes en Christ nous avons un parfait standard devant Dieu pour toujours !

Mon ami, quand vous vous approchez de Dieu aujourd’hui, n’ayez pas peur de ne pas être à la hauteur de Son standard de sainteté. Il ne voit pas vos péchés (Hébreux 8 :12, 10 :17). Il voit le sang de Son fils sur le propitiatoire. Vous avez pour toujours un parfait standard, une position parfaite devant Lui !

La pensée du jour : Dieu ne voit pas vos péchés. Il ne voit que le sang de Son Fils sur le propitiatoire.

Joseph Prince