17 juillet 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

SEUL JÉSUS EST PARFAIT EN TOUT

Lévitique 2 :1 « Lorsque quelqu’un fera à l’Éternel une offrande en don, son offrande sera de fleur de farine ».

J’aime le symbole de Jésus donné par la fleur de farine. La fleur de farine provient du blé qui a été pilonné et battu encore et encore, et passé au tamis plusieurs fois. Cela ne vous rappelle-t-il pas les souffrances et les sacrifices de Jésus pour vous ?

Et comme la fleur de farine, il n’y a rien de grossier dans la personne de Jésus. Tout chez Lui est proportionné. Toutes les paroles qu’Il a dites, quand Il était dans ce monde, chacune de Ses pensées, chacun de Ses actes étaient si fins ! Quand Il était gentil, Il n’était pas faible. Quand Il était sûr de Lui, Il n’était pas arrogant. Il est acier et velours, humilité et majesté. Comme un diamant qui est parfait, on peut Le regarder sous toutes ses faces, et l’on ne voit aucun défaut, mais seulement de la beauté et de l’éclat. Il n’y a personne d’aussi magnifique que Jésus !

Qu’en est-il des grands de la Bible, tels que Moïse et Abraham, ou Pierre, Jean et Paul ?

Moïse, dont la Bible dit qu’il était humble plus qu’aucun autre homme sur la face de la terre (Nombres 12 :3) a été une fois si furieux après son peuple, qu’il a frappé le rocher deux fois ; ce qu’il n’était pas supposé faire (Nombres 20 :1-12). Son emportement a eu le dessus sur le meilleur de lui, en cette occasion.

Abraham, que les chrétiens considèrent comme un homme de foi (Hébreux 11 :8-10) a menti en disant que sa femme était sa sœur quand un roi l’a convoitée. Il a mis la vie de sa femme en danger, juste pour sauver sa peau (Genèse 20 :1-18).

Pierre qui était profondément zélé pour Jésus, l’a renié trois fois (Matthieu 26 :33-34). Jean, le disciple bien aimé qui était couché sur la poitrine de Jésus, était prêt à faire descendre le feu du ciel pour détruire les habitants de Samarie qui avaient rejeté Jésus (Luc 9 :52-54).

Et qu’en est-il de Paul, l’apôtre de la grâce qui a ouvert la voie que les missionnaires allaient suivre dans le futur ? Même Paul s’est rendu à Jérusalem, alors que L’Esprit Saint, par la bouche de certains disciples et du prophète Agabus (Actes 21 :4, 10-11) lui avait dit de ne pas y aller.

Bien-aimé, le meilleur d’entre nous peut faillir. Le seul qui est irréprochable, sans défaut et parfait en tout, c’est Jésus. Et parce qu’Il ne faillit jamais, vous pouvez regarder à Lui. Il ne vous décevra jamais !

Joseph Prince