23 août 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

TEMPS ET CIRCONSTANCES

Ecclésiaste 9 :11 « Je me suis tourné, et j’ai vu sous le soleil que la course n’est point aux agiles, ni la bataille aux hommes forts, ni le pain aux sages, ni les richesses aux intelligents, ni la faveur à ceux qui ont de la connaissance ; car le temps et les circonstances les atteignent tous. » (Darby) (mis en caractères gras)

Je tiens à ce que vous sachiez comment le « temps et circonstances » peuvent vous arriver. Laissez-moi vous montrer ce que la langue hébraïque originale révèle sur la façon dont cela peut être votre réalité.

Le mot hébreu pour « temps » est le mot « Eth », qui signifie temps ou époque. Les mots hébreux pour « circonstances les atteignent tous » sont « Pega Qarah ». Avec Eth, cela présentent une image non pas d’événements aléatoires, mais de « bons événements » qui dépendent de l’orchestration du Seigneur. Il est regrettable que le mot « circonstances » soit utilisé dans la traduction française. Quand vous lisez « le temps et les circonstances les atteignent tous », cela donne l’impression d’événements aléatoires, d’événements qui se produisent comme par « hasard ».

Mais si vous étudiez l’origine du mot « pega » dans les Écritures, vous verrez qu’il vient du mot « paga », qui signifie en fait « intercession ou prière ». Laissez-moi vous présenter ici un principe d’interprétation biblique appelé la loi de la première mention. Quand vous étudiez un mot, regardez la première fois qu’il apparaît dans la Bible. Il y a beaucoup de vérité spirituelle et de signification dans la première occurrence d’un mot dans la Bible.

Appliquant ce principe au mot paga, nous voyons dans la Bible que la première fois qu’il est utilisé c’est dans Genèse 23 :8 (Louis Segond), où il signifie « priez pour moi ». Le même mot est aussi utilisé dans Esaïe 53 :12 où il est dit que le Seigneur a « intercédé pour les coupables » (mis en caractères gras).

L’autre mot hébreu, Qarah, est souvent utilisé dans d’autres parties de la Bible pour expliquer les événements ordonnés par Dieu. Par conséquent, « les circonstances les atteignent tous » devrait être traduit plus précisément par « opportunités priées » ou « événements priés ». Quand eth et pega qarah sont combinés ici, on parle de ce qui se passe au bon moment, au bon endroit, ou d’être au bon endroit au bon moment, en faisant ce qui est convenable à la suite de la prière. Quelle bénédiction étonnante à posséder, qui est simplement déclenchée par le fait de venir vers notre Père céleste aimant et d’exprimer notre dépendance à Sa protection envers nous et nos familles. Je veux que cette bénédiction soit activée tous les jours, pas vous ?

Joseph Prince