23 mars 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Tout Ce Qui Vient De Vous Est Béni

Deutéronome 28 :4 « Béni sera le fruit de tes entrailles… »

La Bible relate que la salive de Jésus a guérit un aveugle (voir Marc 8 :23-25), que l’ombre de Pierre a guérit les malades (voir Actes 5 :15) et que des mouchoirs et des linges qui avaient touchés le corps de Paul chassaient les mauvais esprits et les maladies (voir Actes 19 :11-12). Cela nous dit que ce qui provient de notre corps peut être tellement béni qu’il apporte des bénédictions et des miracles aux autres.

En effet, Dieu a dit : « Béni sera le fruit de tes entrailles… ». Il ne faisait pas simplement référence à vos enfants. Car alors, Il aurait simplement dit : « Bénis seront vos enfants.» Non, Dieu voulait dire que tout ce qui provient de votre corps sera béni. Tout ce qui est et tout ce qui provient de votre corps sera d’une qualité irréprochable !

Cela inclut votre santé. Donc, même si votre médecin vous a dit que votre corps souffrait d’un problème de santé particulier, croyez simplement que Dieu appelle votre santé : le fruit de votre corps est béni. Et attendez-vous à marcher continuellement dans la santé divine !

Dieu appelle votre capacité à penser : le fruit de votre corps est béni. Vous impressionnerez vos professeurs et vos camarades de classe par vos prouesses intellectuelles, ou vos supérieurs et collègues de travail par vos idées et solutions novatrices. Vos facultés mentales seront de qualité par excellence !

Si vous êtes marié, vous bénéficierez d’un mariage vraiment béni et d’une vie sexuelle épanouie avec votre conjoint. Une chanson séculière qui se lamente : « Je ne puis obtenir aucune satisfaction… » ne sera jamais vraie pour vous car Dieu appelle votre relation conjugale (à la fois ses parties émotionnelles et physiques) : le fruit de votre corps est béni !

Si vous êtes un parent, Dieu appelle vos enfants : le fruit de votre corps est béni. Cela signifie qu’ils sont spéciaux et qu’ils ont des qualités exceptionnelles. Ainsi, l’enfant dont vous prenez soin n’est pas simplement un enfant. Vous tenez un champion entre vos mains. Il deviendra général dans le royaume de Dieu !

Bien-aimés, parce que Jésus a payé le prix – Son corps a été battu, flagellé et percé pour vous, toutes ces bénédictions sont à vous. Béni soit le fruit de votre corps !

Joseph Prince