13 décembre 2018"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Un Moyen D’échapper

Psaumes 23 :5 « Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires ; Tu oins d’huile ma tête, Et ma coupe déborde ».

La table est mise. Le pain et le vin sont là, et Jésus vous dit : « Viens mon enfant, prends ! » Mais vous Lui dites « Seigneur, je ne suis pas digne ». Vous avez peur de vous approcher de la table du Seigneur peut-être parce qu’on vous a enseigné que si vous buvez et mangez de façon « indigne » vous vous mettez sous le jugement ardent de Dieu.

Mon ami, Jésus vous a lavé et rendu plus blanc que la neige et Il vous a qualifié par son propre sang, alors vous êtes digne et aussi digne qu’on peut l’être ! La chose la plus humble que vous puissiez faire maintenant, c’est de reconnaître Son sacrifice parfait et d’accepter Son invitation avec joie.

Dans 1 Corinthiens 11, Paul dit à l’église comment prendre part à la Cène du Seigneur, afin qu’ils ne boivent pas de jugement contre eux-mêmes. Le mot « jugement » dans les versets 29 et 34 est le mot Krima dans le texte Grec original. Il fait référence à une sentence divine. Et dans le contexte de ce passage, la sentence divine fait référence à la maladie.

Mais quand cette sentence divine est-elle entrée en application ? Quand Adam a péché (Genèse 3 :19). Quand il a péché, la mort est entrée dans le monde (Genèse 2 :17), et l’homme a commencé à vieillir et à devenir faible, à tomber malade et à mourir.

Ce n’est donc pas Dieu qui envoie des sentences de maladies sur les gens aujourd’hui. Comment cela serait-il possible quand Jésus a dit ; « Car Dieu n’a pas envoyé Son fils dans le monde pour qu’Il juge le monde, mais afin que le monde à travers Lui soit sauvé » (Jean 3 :17). Dieu ne condamne pas mais Il sauve. Et le mot Grec pour « sauvé », sozo, signifie aussi préserver, guérir et rendre complet.

Dieu ne veut pas que vous souffriez la sentence divine de la maladie qui est déjà dans le monde, alors Il a donné un moyen d’y échapper, un moyen payé par le sang de Son fils. Il veut que vous soyez en parfaite santé et complet, sans les maladies du monde, et Il a rendu cela possible pour vous à travers la Sainte Cène.

Alors, ne vous laissez pas voler plus longtemps cette formidable bénédiction à cause d’enseignements erronés qui ont mis de la crainte dans votre cœur. Approchez-vous avec assurance de la table du Seigneur aujourd’hui et recevez une nouvelle santé, la force et la vie !

La pensée du jour : Dieu veut que vous soyez en parfaite santé et complet, sans les maladies du monde, et Il a rendu cela possible pour vous à travers la Sainte Cène.

Joseph Prince