Venez Tel Que Vous Êtes Et Recevez

Matthieu 15 :27 « Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. »

Approchez-vous du Seigneur tel que vous êtes avec vos besoins, et appuyez-vous sur Son amour pour vous qui est infaillible et inconditionnel. Vous n’avez pas besoin de faire semblant d’être différent de ce que vous êtes pour recevoir la bénédiction dont vous avez besoin de la part de Dieu.

Une femme Cananéenne qui cherchait désespérément la guérison pour sa fille qui était possédée, est venue vers Jésus (Matthieu 15 :22-28). Parce qu’elle savait qu’Il faisait des miracles parmi les juifs, elle a prétendu qu’elle était juive, en disant : « Oh Seigneur, Fils de David ! » (Seuls les juifs s’adressaient à Jésus en l’appelant « Fils de David ».) Jésus ne lui a pas répondu. Son silence a fait qu’elle arrête de faire semblant, et qu’elle crie : « Seigneur, aide-moi ! ».

C’est seulement lorsqu’elle a cessé de faire semblant, que la grâce de Dieu est venue aussi sur elle. Dieu a donné un moyen pour qu’elle reçoive un miracle, même si ce n’était pas encore le temps pour les Gentils de recevoir Ses bénédictions. Il lui a dit : « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. »

Beaucoup de gens pourraient être offensés si on les traitait de « chien ». En fait, le mot grec utilisé ici par Jésus, signifie « chiot », et c’est donc un terme plus affectueux qu’offensant. Donc, cette femme n’a pas été offensée. En fait, elle savait à ce moment-là qu’elle pouvait recevoir la guérison pour sa fille, parce que même les chiots mangent ce qui tombe de la table de leurs maîtres.

Elle avait vu que les miettes qui se trouvaient sous la table du Maître étaient assez pour un gentil, un « petit chien », comme elle. Vous devez comprendre que les Juifs, à cette époque, considéraient les gentils comme des chiens. Mais ce que Jésus essayait de dire, c’était qu’Il était appelé premièrement pour les Juifs, et non pas pour les Gentils. Cependant, Il aimait assez cette femme et sa fille pour leur donner le moyen de recevoir leur guérison.

Alors, lorsque la femme cananéenne a pris sa place en laissant le titre « Fils de David » et qu’elle s’est seulement appuyée sur la compassion de Jésus pour elle, sa fille a été guérie sur le champ.

Si Dieu a bien voulu répandre Sa grâce sur une non-juive, combien plus vous, Son enfant bien-aimé, pouvez-vous recevoir de Lui un miracle sans avoir besoin de prétendre être quelqu’un d’autre. Venez tel que vous êtes, et reposez-vous sur Sa grâce. S’Il a livré pour nous Son propre Fils, « Comment ne nous donnera-t-Il pas aussi toutes choses avec Lui » ? (Romains 8 :32)

La pensée du jour : Venez tel que vous êtes et recevez tout ce dont vous avez besoin de la part de Dieu.

Pasteur Joseph Prince