8 décembre 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

VOTRE REFUGE ET VOTRE FORTERESSE

Psaume 91 :2 « Je dis à l’Éternel : Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie ! »

Que dites-vous du Seigneur aujourd’hui ? Si vous dites qu’Il vous a donné les problèmes dans lesquels vous êtes actuellement ou une maladie pour vous enseigner l’humilité, il est temps de ne plus croire ce que vous croyez de Lui. Si vous croyez vraiment que Dieu est l’auteur de vos problèmes, iriez-vous vraiment vers Lui pour obtenir de l’aide ?

Mon ami, soyons comme le psalmiste qui a déclaré : « Je dis à l’Éternel : Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie ! »

Le mot Hébreu pour « refuge », machaceh, désigne un abri contre les tempêtes et le danger. Cet abri est comme les bunkers que beaucoup de Juifs ont chez eux aujourd’hui en Israël pour les mettre à l’abri d’attaques à petite échelle. Au sens figuré, lorsque vous dites que le Seigneur est votre machaceh, vous déclarez également qu’Il est votre lieu d’espérance.

Le Seigneur est aussi votre forteresse. En Hébreu, le mot utilisé pour « forteresse » est matsuwd. Il s’agit d’un château ou d’une forteresse, lieu de défense et de protection contre les attaques à grande échelle. N’est-ce pas une belle image ? Quoi que vous traversiez en ce moment, vous pouvez déclarer que le Seigneur est votre refuge et votre forteresse – votre protection lors de petites ou grandes attaques.

Peut-être n’avez-vous pas dit que Dieu est derrière vos problèmes. Peut-être que vous ne dites rien du tout sur le Seigneur. Peut-être que Dieu semble lointain et que vous vous sentez coupés de Lui. Si tel est votre cas, puis-je vous encourager à faire une pause aujourd’hui de ce que vous avez sur votre liste de choses à faire, et prendre simplement le temps de demeurer dans Sa douce présence ? Dieu n’est pas loin ; parfois nous sommes juste trop distraits pour entendre Sa voix ou sentir Sa présence aimante.

Prenez un moment et voyez-vous dans Son lieu secret. Demeurez sous Son ombre. Savourez Sa faveur. Recevez Sa sagesse. Et trouvez du repos pour votre âme troublée. Le sentiment d’être loin de Dieu n’est qu’un sentiment, rien de plus. Il a promis dans Sa Parole qu’Il ne vous laissera jamais ni ne vous abandonnera (voir Hébreux 13 :5). Notre Seigneur Jésus a payé pour que vous ayez accès à la présence constante de Dieu. À la croix, Il s’est écrié : « Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi M’as-Tu abandonné ? » quand Dieu Lui a tourné le dos (Matthieu 27 :46). Il a pris notre place et a été rejeté par Dieu lorsqu’Il a porté nos péchés pour qu’aujourd’hui nous puissions prendre Sa place d’être en présence constante du Père et le prendre comme notre refuge et notre forteresse.

Joseph Prince