Vous Aurez Tout Ce Que Vous Dites

Marc 11 :23 « En vérité, je vous dis que quiconque dira à cette montagne : Ôte-toi, et jette-toi dans la mer, et qui ne doutera pas dans son cœur, mais croira que ce qu’il dit se fait, tout ce qu’il aura dit lui sera fait. » (Darby)

Dieu dit que nous aurons tout ce que nous disons. Donc, tout ce que nous voulons avoir nous pouvons le dire et l’avoir. Malheureusement, nous disons souvent ce que nous ne voulons pas avoir. Par exemple, nous disons : « Je ne sais pas pourquoi mon argent file si vite chaque mois. Même quand mon patron me donne une augmentation, il me semble que je n’ai jamais assez d’argent. » Et il est vrai que nous voyons un manque d’argent à la fin de chaque mois.

Voyez-vous, vous aurez tout ce que vous dites, bon ou mauvais. Alors, pourquoi ne pas changer ce que vous avez dit jusqu’à présent, en disant : « A partir de maintenant, j’aurai plus qu’assez, parce que Jésus s’est fait pauvre à la croix, afin que je puisse être riche (2 Corinthiens 8 :9). Alors pauvreté, va-t’en au nom de Jésus ! »

Quelle que soit la montagne de difficultés à laquelle vous êtes confronté, que ce soit une montagne de dettes ou un grave problème de santé, Jésus dit : « En vérité, je vous dis que quiconque dira à cette montagne : Ôte-toi, et jette-toi dans la mer, et qui ne doutera pas dans son cœur, mais croira que ce qu’il dit se fait, tout ce qu’il aura dit lui sera fait. » (Darby)

Jésus met en lumière l’importance de dire les choses, en mentionnant le verbe « dire » trois fois. Mais le verbe « croire » n’est mentionné qu’une seule fois. Le problème aujourd’hui est qu’il y a plus de prédications qui parlent de croire, que sur celles de dire. Alors, la raison pour laquelle les gens trouvent qu’il est difficile de marcher dans la foi est qu’ils ne disent pas assez la Parole.

Mais, si nous voulions nous concentrer d’avantage sur le fait de parler la Parole de Dieu, la foi viendrait. C’est de cette façon que Dieu a stimulé la foi d’Abraham. Il a changé la façon de parler d’Abraham, quand il a changé son nom d’Abram en Abraham, qui signifie « père d’une multitude de nations » (Genèse 17 :5). Dès lors, chaque fois qu’Abraham se présentait, il disait : « Salut, mon nom est Père d’une Multitude de Nations. »

Bien-aimé, déclarez votre abondance, en disant : « L’Éternel est mon berger, je ne manquerai de rien » (Psaumes 23 :1). Proclamez votre guérison, en disant : « Par les meurtrissures de Jésus je suis guéri ! » (Ésaïe 53 :5). Et vous aurez tout ce que vous dites !

La pensée du jour : Tout ce que nous voulons avoir, nous pouvons le dire et nous l’aurons.

Pasteur Joseph Prince