23 août 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

VOUS ÊTES ACCEPTÉ DANS LE BIEN-AIMÉ

Éphésiens 6 :6-7 « À la louange de la gloire de sa grâce, en laquelle Il nous a rendus acceptables dans Le bien-aimé. En qui nous avons la rédemption par Son sang, le pardon des péchés, selon les richesses de Sa grâce » (Bible du Roi Jacques)

La lecture d’aujourd’hui nous dit que nous sommes acceptés en Christ, Le Bien-aimé. Et parce que nous sommes en Christ, nous plaisons à Dieu !

Mais pasteur Prince, je n’ai rien fait pour plaire à Dieu !

Jésus non plus. Dans Marc 1 :9-11, Dieu a appelé Jésus son Bien-aimé et a dit qu’Il était Son bon plaisir avant même d’avoir accompli un miracle ou un acte de service pour Lui. Voyez-vous, Jésus plaît à Son Père, non à cause de ce qu’il a fait, mais à cause de qu’Il est. Avez-vous bien compris cela ? Sinon, veuillez relire la dernière phrase.

Jésus n’avait rien à faire ou à accomplir avant d’être considéré comme Le Bien-aimé et être agréable au Père. La bonne nouvelle pour vous et moi aujourd’hui, c’est que notre Père céleste nous a « acceptés dans le Bien-aimé » et « en qui nous avons la rédemption par Son sang, le pardon des péchés, selon les richesses de Sa grâce » (Éphésiens 1 :6-7).

Ceci est vrai pour tout croyant en Jésus. Au moment où vous l’avez reçu dans votre vie, Dieu Le Père vous a accepté dans Le Bien-aimé.

Nous savons que le mot « Bien-aimé » se réfère ici à Jésus. Alors pourquoi Dieu n’a-t-Il pas simplement dit « accepté en Jésus-Christ » ?

C’est parce que Dieu veut que vous soyez conscient que vous faites maintenant partie de la famille et que vous êtes bien-aimé de Lui de la même façon que Jésus l’est. De plus, le mot « accepté » dans le grec original est un mot dont le sens est beaucoup plus riche que ce que la traduction française peut traduire. C’est le mot charitoo, qui signifie « honorer ». Cette parole n’est utilisée qu’une seule fois dans la Bible, quand l’ange Gabriel est apparu à Marie et lui a dit : « Salut, toi qui es grandement favorisée, le Seigneur est avec toi : bénie es-tu parmi les femmes. » (Luc 1 :28 – Bible du Roi Jacques).

Ainsi, vous et moi ne sommes pas seulement acceptés dans le Bien-aimé, ce qui est déjà fantastique, mais nous sommes plus précisément honorés dans le Bien-aimé, Jésus Christ. En fait, l’érudit grec Thayer dit que charitoo signifie aussi que nous sommes entourés de faveurs. C’est pourquoi, dans mon Église, nous aimons proclamer et déclarer que nous sommes très favorisés, très bénis et profondément aimés. C’est une déclaration puissante et un rappel important que vous n’êtes pas seul et que vous n’avez pas à vous débrouiller seul dans la vie. Vous avez un Père céleste qui vous aime, vous favorise, vous protège et veille sur vous et sur tous ceux que vous aimez.

Joseph Prince