20 juin 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

VOUS NE DEVEZ PAS AVOIR PEUR

Ésaïe 41 :10 « Sois sans crainte, Car Je suis avec toi ; N’ouvre pas des yeux inquiets, Car Je suis ton Dieu ; Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite victorieuse. »

Quand le Psaume 91 dit que vous n’aurez pas peur de « la peste qui marche dans les ténèbres », il parle de chaque épidémie, de chaque virus, de chaque maladie mortelle, de chaque foyer épidémique. Lorsqu’il mentionne « la destruction qui ravage en plein midi », il couvre tous les accidents et les destructions extérieures. Lorsqu’il parle de la « flèche qui vole de jour », il couvre tous les projectiles, y compris les missiles modernes qui peuvent abattre des avions.

Savez-vous ce que signifie « marcher dans les ténèbres » ? Les médecins pourraient vous dire qu’ils ne savent pas quelle maladie se développe dans votre corps. Maintenant, en tant qu’enfant de Dieu, vous pouvez immédiatement réclamer Sa promesse et dire : « Je n’aurai pas peur de la maladie qui marche dans les ténèbres ». Faites les vérifications médicales nécessaires et consultez des professionnels de la santé, mais faites-le sans crainte. Faites-le avec votre Jéhovah Shalom. Quand vous prenez Dieu comme votre Jéhovah Shalom, voici ce qu’Il vous dit : « N’aies pas peur, tu ne mourras pas. »

Il y a quelques années, il y a eu une épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) dans mon pays à Singapour. Une jeune femme a été infectée à l’étranger et a déclenchée une série de transmissions après son retour à Singapour. Le virus mortel du SRAS a infecté 238 autres personnes. Malheureusement, 33 d’entre elles sont mortes. En dehors de Singapour, plus de 20 autres pays ont signalé des infections par le virus. C’était une épidémie mondiale.

Un lourd nuage de peur planait sur tout le pays pendant ce temps. Tous les jours, les médias ont fait état de nouveaux cas d’infection et de décès. Il semblait que la propagation du virus était imparable. Plus précisément, un rapport indiquait que « l’impact le plus immédiat de la nouvelle maladie était la peur. Les gens restaient plus souvent à la maison et évitaient les endroits publics ou bondés comme les piscines et les centres commerciaux. Beaucoup d’entre eux ont aussi freiné leur envie d’évasion et mis de côté leurs projets de voyage. » Mais en tant qu’Église locale, nous avons continué à tenir nos offices, qui ont attiré régulièrement plus de 8 000 personnes à l’époque.

Durant cette période, j’ai prêché fortement sur la prière de protection du Psaume 91, et l’Église a même distribué de petites cartes avec le Psaume 91 imprimé dessus pour encourager notre congrégation à prier cette prière chaque jour. J’ai prêché par la foi sur Jéhovah Shalom et j’ai déclaré qu’en tant qu’Église, la parole du Seigneur pour nous au milieu de l’épidémie de SRAS était ce qu’Il a dit à Gédéon : « N’ayez pas peur, vous ne mourrez pas. » Par la grâce étonnante de Dieu, pas une seule personne qui fréquentait régulièrement notre Église n’est morte de ce virus mortel. Alléluia !

Joseph Prince