Voyez La Bonté De Dieu Au Milieu Du Mal

Matthieu 2 :13 « … un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit : « Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle ; car Hérode cherche le petit enfant pour le faire périr. »

Dieu ne joue pas un jeu de contre-attaque avec le diable – le diable fait quelque chose de mal, alors Dieu intervient pour que quelque chose de bon en sorte. La vérité, quand quelque chose de mal arrive, c’est que le diable réagit contre quelque chose de bien que Dieu a commencé à faire. Le Seigneur m’a dit un jour : « Dis à Mon peuple que s’il veut comprendre ce que je fais, ils suffit de regarder ce que le diable est en train de faire, et de voir en sens inverse. Voilà ce que je fais, multiplié plusieurs fois. »

J’ai découvert cette vérité dans la Bible. Quand Christ est né, les soldats ont été envoyés pour tuer tous les bébés de sexe masculin ayant moins de deux ans, qui se trouvaient à Bethléhem. Les gens qui vivaient à Bethléhem n’ont vu que le mal. Mais il y avait ceux comme Marie, qui ont vu la bonté de Dieu. Ils savaient que Dieu avait envoyé un Sauveur dans le monde ! Le meurtre des enfants n’était qu’une réaction du diable, au don du salut que Dieu avait envoyé.

Le Seigneur m’a montré, que c’était de cette façon que nous devions regarder la grippe aviaire quand elle a touché notre région, il n’y a pas si longtemps. Alors que j’étais en train de réfléchir sur la signification des oiseaux, le Seigneur m’a montré Matthieu 6 :26 : « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? »

Si Dieu prend soin des oiseaux, combien plus prendra-t-Il soin de vous ! Alors en attaquant les oiseaux avec la maladie, le diable, en substance, réagit à la provision de Dieu pour Son peuple. En d’autres termes, il voit que la provision de Dieu a déjà été libérée sur Son peuple dans une grande mesure !

Dans tous les virus que le diable nous envoie, vous devez discerner qu’il essaye de pervertir et de faire l’inverse de ce que Dieu a déjà fait. Alors, vous saurez que quelque chose de bon va sortir de tout cela. Vous voyez, chaque nouvel assaut de nouveaux virus, nous dit que Dieu a déjà libéré une nouvelle onction concernant la santé de Son peuple. Et je crois qu’Il libère aussi de nouveaux niveaux de prospérité pour Son peuple. Ainsi, ne voyez pas que le mal. Voyez-le bien que Dieu est déjà en train de faire !

La pensée du jour : Ne voyez pas que le mal autour de vous. Voyez-le bien que Dieu a déjà fait !

Pasteur Joseph Prince