23 mars 2019"... Ma grâce te suffit..." 2 Co. 12 :9

Y A-t-il Quelque Chose De Trop Difficile Pour Dieu ?

Jérémie 32 :27 « Voici, je suis l’Éternel, le Dieu de toute chair. Y a-t-il rien qui soit étonnant de ma part ? »

Cela vous pose-t-il un problème de croire qu’au moment où un pécheur reçoit Jésus-Christ comme son Seigneur et Sauveur, il est sauvé ? Je crois que vous allez dire : « Non ! »

Alors, laissez-moi vous demander, qu’est-ce qui est plus difficile pour Dieu (Bien qu’en réalité, nous savons que rien n’est difficile pour Dieu), de sauver une âme de l’enfer, ou de guérir un corps malade ? Bien sûr, il est plus « difficile » de sauver une âme de l’enfer, parce que Dieu a dû envoyer Son Fils sur la croix.

Donc, si Dieu vous a déjà donné le plus grand miracle que vous pouviez recevoir, et qui est celui de vous sortir des griffes de la damnation éternelle pour vous donner la vie éternelle, qu’est-ce que peut être pour Lui que de guérir votre corps, sauver votre mariage, changer votre adolescent rebelle ou vous donner cette affaire que vous désirez ?

Alors, ne croyez pas que quand vous venez à Dieu pour un mal de tête, Il dit : « pas de problème ! », mais que si vous venez à Lui avec un cancer, Il dit : « Cancer ? Oh ! Ce n’est pas si facile que ça. C’est plus problématique. Je vais avoir besoin de plus de puissance ! »

Non ! Cela peut paraître plus difficile pour nous, mais pour Dieu rien n’est trop difficile, parce qu’Il dit : « Voici, je suis l’Éternel, le Dieu de toute chair. Y a-t-il rien qui soit étonnant de ma part ? ».

Cela a été le cas pour une personne de notre Église, qui souffrait d’un cancer aux ovaires. Après avoir prié pour elle, je lui ai dit : « Ce cancer n’est pas un problème pour Dieu. Croyez simplement que quand Dieu dit qu’il n’y a rien de trop difficile pour Lui, c’est ainsi ! » Quelques semaines plus tard, elle est revenue avec des larmes plein les yeux, et a témoigné qu’elle était retournée chez le médecin, et qu’il l’avait déclarée guérie, n’ayant plus trouvé aucune trace de cancer.

Bien-aimés, si c’est d’un miracle dont vous avez besoin, c’est un miracle que vous recevrez. Dieu vous a déjà donné le plus grand des miracles, celui de la vie éternelle. Alors ne vous donnera-t-Il pas aussi les miracles plus petits ?

Joseph Prince