lundi, août 20La Grâce De Dieu vous apporte la lumière de la vie

Semez La Vie !

Jacques 3 :5-6, 8-11 « la langue est un petit membre, mais elle a de grandes prétentions. Voyez comme un petit feu peut embraser une grande forêt ! Or la langue aussi est un feu, elle est le monde de l’injustice : la langue a sa place parmi nos membres, elle souille tout le corps et embrase tout le cours de l’existence, embrasée qu’elle est par la géhenne… elle est pleine d’un venin mortel. Par elle, nous bénissons le Seigneur notre Père, et par elle, nous maudissons les hommes faits à l’image de Dieu. De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi. La source fait-elle jaillir par le même orifice, l’eau douce et l’eau amère ? »

Il y a près de 2 000 ans que Jacques a écrit ceci, mais nous constatons que ses paroles sont toujours d’actualité, la langue est toujours un poison mortel, elle a le pouvoir de semer la vie tout comme elle a aussi le pouvoir de semer la mort. Vous noterez que Jacques utilise le mot géhenne qui vient du mot grec « geenna » qui traduit signifie « enfer », en d’autres termes Jacques dit que la langue est embrasée par « l’enfer », je vous laisse apprécier ce que Jacques veut dire.

1 Pierre 3 :10 nous dit « Si, en effet, quelqu’un veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu’il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses. » Ce verset met en lumière ce que devrait être tout chrétien, c’est-à-dire une personne qui aime la vie et donc qui préserve sa langue du mal et des paroles trompeuses. Le Seigneur Jésus n’a-t-il pas dit combien rend impur ce qui sort de la bouche des hommes et des femmes : « Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui le rend impur. Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées…, méchanceté…, blasphème, orgueil… Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et rendent l’homme impur. » Marc 7 :20-23.

L’Église de Christ est une très grande famille, néanmoins cela ne signifie pas qu’elle soit préservée de la langue du mal. Par exemple, il suffit qu’un péché soit connu pour que certains chrétiens et chrétiennes répandent des malédictions en son sein. Vous savez, les paroles de malédictions ne sont nulles autres choses que de la sorcellerie. Ceux qui profèrent des malédictions parmi les satanistes ne s’identifient-ils pas comme tels ? Nous constatons malheureusement qu’au sein de notre grande famille chrétienne, l’Église de Christ, même si celles et ceux qui profèrent des paroles de malédictions ne sont pas des satanistes, certains ouvrent une porte grande ouverte à satan qu’il va utiliser pour semer la malédiction sur l’Église.

COMMENT L’ENNEMI VA-T-IL S’Y PRENDRE ?

affligerLa langue qui répand le mal et des paroles trompeuses sont justement les moyens par lesquels satan va lancer des malédictions au sein de la famille chrétienne et sur l’Église. Les personnes que satan utilise ne sont pas des satanistes, ce sont des chrétiens et chrétiennes, généralement faibles dans la foi et dans la connaissance de la Parole de Dieu. Et bien évidemment, notre ennemi le diable va utiliser le bavardage et la médisance afin qu’elles soient les premières portes par lesquelles les malédictions vont parvenir à mettre un pied dans l’Église. C’est de cette façon que le diable va amener la mort au sein de celle-ci.

Prenons par exemple le cas où des chrétiens découvrent qu’un de leurs frères a péché. Deux groupes de chrétiens appartenant à deux groupes de maisons différents sont au courant de la situation. Plutôt que de prier pour la personne concernée le premier groupe de maison va préférer s’enfoncer dans les ténèbres du bavardage incontrôlé et amener des malédictions au sein de leur propre congrégation. Ces chrétiens vont critiquer la personne qui a trébuché et même se révolter au point même de dire « comment peut-il se dire encore chrétien après ce qu’il a fait ? » ou bien l’un d’eux va dire « de toute façon j’ai toujours eu des doutes sur lui ! ». Les médisances que ce groupe répand ne sont autres que des malédictions à l’encontre de la personne qui est tombée.

À l’opposé, le deuxième groupe de maison rempli de compassion et d’amour pour leur frère qui a trébuché va prier pour que Dieu intervienne dans sa vie et le sorte de cette situation.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE CES DEUX GROUPES ?

Ces deux groupes de chrétiens ont un point de vue tout à fait différent de la situation. Le premier groupe a agi en répandant la mort par leurs paroles médisantes et accusatrices, alors que le second a choisi de semer la vie en bénissant cette personne et en priant pour elle.

Le premier groupe, sous l’influence d’un esprit religieux, a amené la malédiction, la mort, alors que le second groupe a amené la vie en amenant Christ par l’intercession devant Dieu pour que cette personne soit sauvée. Voici comment la mort peut s’introduire dans l’Église, par une porte grande ouverte au diable et ses démons, et ainsi semer la malédiction au sein d’une congrégation par des médisances, des critiques et des jugements.

Nous pouvons dès lors imaginer la gêne des membres du premier groupe lorsqu’ils croiseront leur frère qui a trébuché, un frère avec lequel ils avaient chacun un certain attachement et sur lequel ils ont amené un jugement par leurs paroles médisantes. C’est avec justesse que Jacques 3 :10 souligne que « de la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction ». Comment peut-on bénir Dieu et maudire notre frère qui, comme vous et moi, a été racheté par le sang précieux de Jésus qui a offert Sa vie à cause de Son grand amour pour lui, comme pour tous les humains ? N’est-ce pas là une grande place laissée à l’hypocrisie !

Éphésiens 5 :2 dit à chacun de nous « Et marchez dans l’amour, de même que le Christ nous a aimés et s’est livré Lui-même à Dieu pour nous en offrande et en sacrifice comme un parfum de bonne odeur. » Marcher dans l’amour ne laissera au diable aucune porte ouverte par laquelle il pourrait s’infiltrer dans l’Église.

Il ne faut donc pas s’étonner de voir une famille affaiblit plutôt qu’une famille forte devant notre adversaire le diable et ses démons. Nous connaissons tous ce proverbe « l’union fait la force », ce qui signifie que c’est en s’alliant et en associant nos forces que l’on peut vaincre l’ennemi. Ce proverbe s’emploie pour souligner la nécessité de rester uni pour lutter ou combattre et notamment en étant unis dans l’amour comme le demande le Seigneur Jésus (Jean 13 :34 ; 15 :12). Le manque d’amour au sein d’une famille cause obligatoirement sa faiblesse, c’est d’ailleurs ce qui a amené certaines nations à perdre des guerres et à causer leur perte pour d’autres.

foi lumièreBien-aimés, mettez de la vie dans vos paroles et dans vos actions, semez la vie en semant de l’amour et que chacun prie pour les uns et les autres, ainsi que pour lui-même afin qu’il ne lui arrive pas ce qui est arrivé à la personne qui a trébuché, « selon qu’il est écrit : Il n’y a point de juste, pas même un seul » Romains 3 :10

Ces derniers temps, j’ai personnellement été l’objet de malédictions, de calomnies et même de menace de mort par des personnes chrétiennes, faibles dans la foi et n’ayant pas une bonne connaissance de la Parole de Dieu. Que faire dans ces cas-là ? 1 Pierre 3 :9 nous exhorte à ne pas rendre le mal pour le mal, ni insulte pour insulte, mais plutôt à bénir. Aussi, ne pas répondre, briser les malédictions, pardonner, bénir ces personnes et oublier sont les meilleures choses à faire. Pourquoi est-il important de bénir ces personnes ? La bénédiction permet aux malédictions proférées contre soi de retourner à celle ou celui qui les a envoyées et du même coup de refermer la blessure causée par celles-ci. Tout comme une flèche plantée dans votre corps aurait causé une blessure, le fait de bénir la personne qui l’a envoyée fait retourner la flèche à celle qui vous l’a envoyé et referme la blessure qu’elle a causée.

Il est important de se souvenir que dès lors qu’un chrétien se met à juger, il se place également sous le jugement de Dieu. Mieux vaut bénéficier de la bénédiction de Dieu plutôt que de Son jugement venant d’un comportement rebelle.

Vito Lentini
Copyright © Juillet 2018 – La Grâce De Dieu.com
Tous droits réservés