La Confiance – La Clef De La Victoire

Par son œuvre accomplie à la croix Jésus nous a rendus justes et notre situation aujourd’hui est celle que nous lisons dans Romains 1 :17 « … Le juste vivra par la foi. » (Habacuc 2 :4 ; Hébreux 10 :38). Qu’est-ce que signifie au juste la foi et que signifie vivre par la foi ?

QUE SIGNIFIE DONC LA FOI ?

La définition simple du mot « foi » désigne ce en quoi nous croyons. La Bible quant à elle nous donne une définition assez précise de la foi, nous lisons dans Hébreux 11 :1 « … la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. » Autrement dit, la foi c’est être incontestablement certain que des choses qu’on ne voit pas encore ou que nous n’avons pas vu vont ou se sont réalisées. Par exemple, nous sommes convaincus que Dieu existe, que ses promesses contenues dans la Bible se sont réalisées et que d’autres se réaliseront, c’est aussi être sûr que Dieu veut prendre nos soucis en charge afin que nous ne fassions pas les choses par nos propres efforts. La Parole de Dieu nous dit « Déchargez-vous sur Lui [Dieu] de tous vos soucis, car Il prend soin de vous. » 1 Pierre 5 :7

La « foi » vient du Grec « Pistis » [pis’-tis], qui signifie précisément « fidélité, preuve certaine, croire, conviction » et il donne la définition suivante : « certitude ou confiance concernant la relation avec Dieu et les choses divines. Par exemple la conviction que Dieu existe, qu’il est le créateur et maître de toutes choses, celui qui pourvoit et qui accorde le salut éternel à travers Christ. C’est la conviction forte que Jésus est le Messie, à travers qui nous obtenons le salut éternel dans le royaume de Dieu. C’est croire avec l’idée prédominante de confiance » Et enfin le dictionnaire Larousse nous donne aussi sa définition de la foi : « Confiance absolue que l’on met en quelqu’un ou quelque chose ».

La Bible et le dictionnaire Larousse se rejoignent en ce que « foi » signifie « ferme assurance, certitude, conviction forte, confiance et même confiance absolue ». Dans notre cas, la foi c’est donc avoir la certitude que Dieu existe, qu’il est Celui qui pourvoit [à nos besoins notamment]. C’est croire en Lui avec l’idée de confiance qui surpasse sur toutes autres choses. Deux attitudes découlent donc de la Foi = Certitude et Confiance. Par exemple, aujourd’hui, notre foi nous permet de dire de façon certaine que Dieu nous a sauvés par le moyen de l’œuvre accomplie de Son Fils Jésus. Nous plaçons donc notre confiance dans l’œuvre que Jésus a accomplie en notre faveur ; pour celui ou celle qui a foi, c’est une certitude, il n’y a aucun doute.

LA CONFIANCE, C’EST QUOI ?

Les significations données pour le mot foi nous permettent de voir que la foi est étroitement liée à la confiance puisque ces deux mots signifient en fait la même chose. Le mot confiance dans la Bible vient du Grec « Peitho » [pi’-tho], qui signifie « Persuadé, avoir l’assurance, obéir et croire ». Qu’est-ce que cela signifie pour nous ? Eh bien, tout simplement que la foi est indissociable de la confiance et vice versa. En d’autre terme, ou vous avez foi et vous avez confiance ou vous n’avez pas foi et vous n’avez pas confiance non-plus. Pourtant, il y a des domaines où certains croyants ne placent pas leur confiance en Dieu, c’est ce que la Bible appelle « avoir une petite foi ». C’est un problème majeur qui prive de nombreux croyants des bénédictions que Dieu veut leur donner.

victoirePar exemple, certains croyants sont prêts à défendre leur foi pour ce qui concerne le salut, cependant, ces mêmes croyants ne sont pas totalement convaincus que Dieu veuille pourvoir à leurs besoins. Ils prient Dieu en remettant leurs problèmes, néanmoins, ne voyant pas l’exaucement de leurs prières au bout d’un certain temps, ils cherchent à les résoudre par leurs propres forces, cherchant une solution qui très souvent n’est ni durable ni exempte de difficultés. À ce stade la confiance a disparue, la foi aussi.

Imaginez que vous ayez un gros problème auquel vous n’avez aucune solution durable. Après réflexion vous en venez au fait qu’il n’y a qu’un avocat qui pourra vous sortir de ce problème. Vous constituez donc un dossier que vous remettez entre les mains d’un avocat et celui-ci s’engage à prendre en charge votre problème.

Quelques semaines passent et comme votre avocat ne vous a toujours pas contactés, vous commencez à vous sentir oppressé et vous vous demandez s’il va vraiment se charger de votre problème. Votre patience est en chute libre et vous perdez finalement confiance car le temps vous parait anormalement long. Alors, vous décidez de gérer vous-même le problème en cherchant une solution même si infime soit-elle. Dans ce cas de figure que vient-il de se passer ? Eh bien, vous avez tout simplement repris le dossier que vous aviez remis à votre avocat, ce dernier n’est donc plus en mesure de s’en charger.

Deux cas de figures se sont déroulés dans cet événement : « perte de confiance » et « manque de patience ». Aujourd’hui, ce qui manque à la foi de certains chrétiens c’est la confiance, une confiance enveloppée de patience, deux qualités qui font parties intégrantes de la foi. Il ne peut pas y avoir une foi sans confiance, sinon c’est une foi vacillante, ce n’est pas une foi forte. C’est une foi qui n’entre plus dans les définitions de « Pistis ».

LA PATIENCE QUI DÉCOULE DE LA CONFIANCE

Combien faut-il de temps pour concevoir un enfant ? Il arrive parfois qu’un couple doive attendre quelques mois avant que la future maman puisse être enceinte. Il y a ensuite le long développement de l’embryon. Il faudra compter neuf longs mois avant que cet enfant voit enfin le jour. Pas moins d’une année se sera écoulée pour voir naître un enfant. Douze mois c’est long n’est-ce pas ? Cependant, c’est le temps nécessaire pour que les choses se mettent en place. Vous ne pourrez absolument rien faire pour que la conception de l’enfant soit plus rapide. Il vous faudra donc être patient.

De même, combien de temps faut-il à un couple pour bâtir un foyer solide ? Là aussi, il faut parfois plusieurs années pour construire un foyer qui tiendra contre vents et marées. Pareillement, il faut du temps pour que les choses se mettent en place, afin qu’un foyer soit suffisamment solide pour que vents et marées ne puissent l’ébranler.

Dans ce que nous demandons à notre Père céleste, les soucis que nous lui remettons, il faut aussi du temps pour que les choses se mettent en place. Il est nécessaire de faire preuve de patience pour que Dieu puisse exaucer nos requêtes de façon à ce que le résultat soit une réelle bénédiction, solide, fiable et viable. Notre Père céleste veut ce qu’il y a de mieux pour nous et tout ce qu’il nous faut pour compléter notre foi c’est avoir confiance et être patient, afin qu’il puisse agir pleinement et exaucer nos prières.

DLa confiance la clef de la victoireans Jean 14 :13 Jésus nous dit « tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. » Exercez votre foi dans ses paroles de Jésus, et donc votre confiance, vous permettra de voir se réaliser ce pour quoi vous avez prié. Jésus est comparable à cet avocat dont nous parlions plus haut. Si vous priez Dieu et que vous lui retirez le dossier quelques semaines plus tard, c’est-à-dire le problème que vous lui aviez remis entre ses mains, alors, Jésus ne pourra plus agir et vous ne verrez pas l’exaucement de vos prières.

Il faut quelquefois beaucoup de temps pour voir l’exaucement d’une prière que nous avons remis quotidiennement entre les mains de notre Père céleste, telle la construction d’une maison qui a besoin que chaque brique soit mise en place pour former d’abord les murs et au terme la maison entière. Il est donc nécessaire de lui faire confiance, car c’est notre confiance en lui, en sa sagesse, en sa puissance, en sa capacité de faire toutes choses parce que rien ne lui est impossible, pour avoir accès à la victoire. À quoi bon tenter de faire les choses par vos propres efforts si c’est pour voir votre problème revenir au bout de quelques temps. La meilleure chose que vous puissiez faire est d’exercer votre confiance dans ce pour quoi vous priez et vous le verrez s’accomplir le moment venu.

Aussi, vivre par la foi c’est vivre en ayant constamment à l’esprit que Dieu peut infiniment tout, qu’il entend vos prières et qu’il travaille chaque jour à la réalisation de ce que vous lui demandez. Vivre par la foi c’est donc être certain et confiant que ce que vous demanderez au Père se réalisera. Romains 8 :32 nous dit « Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ? » Il n’y a pas de doute, Dieu réalise ses promesses envers nous pour notre bien-être. Le mieux pour vous est donc de vous reposer en toute confiance dans ses promesses et voyez-le apporter la solution à vos problèmes.

Le Seigneur travaille pour votre plus grand bonheur parce qu’il vous aime et qu’il ne veut pas que vous cherchiez à sortir de vos problèmes par vos propres efforts et parfois de terrible efforts qui n’amènent qu’une goutte d’eau dans un océan de problèmes. Lorsque Dieu fait les choses, il les fait pour que nous ayons Ses solution et Ses résultats. Avoir confiance en Dieu, en son pouvoir de faire ce qui nous semble impossible, et patienter, est sans nul doute la clef de la victoire, une victoire assurée. C’est cela vivre par la foi ! C’est croire en toute confiance et patience que Dieu notre Père céleste veut nous bénir en nous donnant ce qu’il a de mieux pour nous.

La confiance en notre Père céleste c’est véritablement la clef de la victoire !

Vito Lentini
Copyright©septembre 2017, tous droits réservés.