Pouvons-Nous Perdre La Couronne De Vie, Pouvons-Nous Perdre Notre Salut ?

Beaucoup de chrétiens ont leur conscience ébranlée parce que certains responsables d’églises enseignent qu’ils doivent mériter le salut au risque de le perdre définitivement. Rien n’est plus faux que cette croyance erronée qui ne vient pas de Dieu mais de ceux qui l’enseignent. Il est important de marteler que si nous avons la couronne de vie sur notre tête, si nous avons le salut ce n’est pas à cause de nos bonnes œuvres, mais uniquement grâce à ce que Jésus a fait au Calvaire.

Le salut ne se mérite pas, pour preuve l’apôtre Paul cite cette vérité incontestable dans Éphésiens 2 :8-9 « c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. 9- Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. » C’est donc bien par la grâce de Dieu que nous sommes sauvés, sans avoir eu à amener une once d’œuvre de notre part. Nous avons gratuitement été rendus justes (Romains 3 :24), par le moyen de l’œuvre accomplie de Jésus qui est mort pour nous délivrer de la condamnation du péché (Romains 8 :1). Si c’est gratuitement que nous avons été rendus justes cela signifie que nous n’avons pas eu à faire quoi que ce soit pour gagner cette justice. De plus cela veut dire aussi que nous n’avons plus de dette envers Dieu, puisque c’est Jésus qui l’a payé par Son sacrifice. Ainsi, ce qui a été payé est définitivement acquitté, Jésus s’étant offert une fois pour toute (Romains 6 :10).

Nul être humain ne peut gagner le salut, nul ne peut le mériter. Seul le sacrifice parfait de Jésus a satisfait Dieu, qui nous a donné la couronne de vie pour un salut éternel.

LA COURONNE DE VIE, LE SALUT DÉPEND DE LA RÉPONSE QUE NOUS DONNONS À L’APPEL DE DIEU

Nous comprenons donc que le salut éternel en lui-même ne dépend pas de nos bonnes œuvres, car alors cela signifierait que le sacrifice de Jésus ne serait pas suffisant. Et si l’œuvre accomplie de Jésus n’est pas suffisante, alors, cela reviendrait à remettre en doute que Jésus a tout accompli (Jean 19 :30). Non, le salut ne dépend en aucun cas de nos œuvres, il dépend de la réponse que nous donnons à Dieu à son invitation de venir à Lui en acceptant ce que Jésus a fait pour nous à la croix. Nous avons été créés avec la capacité de choisir librement, ce qui implique que nous avons le choix d’accepter ou non ce que Dieu a fait pour nous sauver.

CouronneLe désir de Dieu, par son grand amour qu’Il nous donne au travers du sacrifice de Jésus, est que les hommes acceptent ce qu’Il a fait pour nous sauver (Deutéronome 30 :19). Comment négliger que notre Dieu est allé jusqu’à nous faire don de Son Fils, qui a porté tous nos péchés pour subir le châtiment qui nous était réservé, c’est-à-dire la mort, afin de nous donner la couronne de vie. Ce que Jésus a fait à la croix nous a rendus justes et Dieu nous a revêtus de la couronne de justice et d’une longue robe blanche qui signifie que nous avons été blanchis, lavés dans le sang de l’Agneau de Dieu, Jésus (Apocalypse 7 :9, 14).

Ainsi, l’unique condition pour avoir le salut est de répondre “Oui” à l’appel que Dieu lance aux hommes, cet appel contenu dans Ésaïe 45 :17 « C’est par l’Éternel qu’Israël obtient le salut, Un salut éternel ; Vous ne serez ni honteux ni confus, Jusque dans l’éternité. 20- Assemblez-vous et venez, approchez ensemble, Réchappés des nations !.. 22- Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, Vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre. » C’est par Dieu qu’Israël obtient le salut éternel et Son souhait est que les nations se tournent vers Lui pour être sauvées. La seule chose que nous avons à faire est de saisir l’espérance que Dieu nous propose en répondant par l’affirmative.

Aussi, après avoir accepté l’invitation que Dieu nous adresse, par l’intermédiaire de ce que Jésus a fait pour nous, nous devons maintenir ce « Oui », car la vie chrétienne est un combat contre les forces spirituelles méchantes, leur but étant de tenter de vous faire renoncer à votre foi, de renier Celui qui vous a sauvé. Renier Celui qui vous a sauvé vous ferait effectivement perdre la couronne de vie. Votre salut serait alors remis en question. C’est pourquoi Le Seigneur dit à l’Église de Philadelphie « Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. 11- Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. » Apocalypse 3 :8, 11. Cette couronne est la couronne de vie que nous retrouvons également dans Apocalypse 2 :10 pour l’Église de Smyrne « Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici que le diable va jeter quelques-uns d’entre vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. » Ce qui pouvait faire perdre la couronne de vie, à l’Église de Philadelphie et de Smyrne, c’était de renier le Seigneur. De même, si aujourd’hui un croyant choisi délibérément de renier le Seigneur, qui est ni plus ni moins qu’un acte d’apostasie, il peut effectivement perdre le salut. Ici, nous comprenons bien qu’il s’agit d’une action délibérée de renoncement personnelle, de renier le nom du Seigneur, se détourner de Lui, qui rappelons-le est le but de l’ennemi (Apocalypse 2 :10). Hébreux 3 :12 le décrit en ces termes « Prenez donc bien garde, mes frères, que personne parmi vous n’ait le cœur mauvais et incrédule au point de se détourner du Dieu vivant. » (BDS)

Lorsque vous avez accepté Jésus et son sacrifice pour vous, Dieu vous a pardonné tous vos péchés passés, présents et futurs et Il vous a rendus justes, Il vous a revêtus de la couronne de la justice. Cette couronne de justice subsiste tant que vous avez le Seigneur, tant que vous ne l’avez pas renié. Même le péché ne peut pas vous retirer votre couronne de vie, car « là où le péché a abondé, la grâce a surabondé » (Romains 5 :20), mais attention, la Parole de Dieu ne dit pas pour autant de pécher délibérément. D’autre part nous lisons dans Hébreux 8 :12 « … je pardonnerai leurs iniquités, Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. » (Colossiens 2 :13 ; Jérémie 31 :34). Cela signifie que même si nous commettons des fautes nous ne perdrons jamais la couronne de vie, nous ne perdrons jamais notre salut acquis par Jésus à la croix. « Le salut vient de l’Éternel. » (Jonas 2 :9) et non de nous.

Cela engage de garder la foi, d’être fidèle, de ne pas renoncer au beau combat de la foi, combat dont l’apôtre Paul était conscient, c’est pourquoi il a pu dire, sentant que sa fin était proche, « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. 8- Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera en ce Jour -là, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront aimé son apparition. » 2 Timothée 4 :7-8

NOUS AVONS UN SALUT ÉTERNEL

Dans Ésaïe 51 :8, 11,22 Dieu nous dit par l’intermédiaire de son prophète « … ma justice durera éternellement, Et mon salut s’étendra d’âge en âge. 11- Ainsi les rachetés de l’Éternel retourneront, Ils iront à Sion avec chants de triomphe, Et une joie éternelle couronnera leur tête ; L’allégresse et la joie s’approcheront, La douleur et les gémissements s’enfuiront. 22- Ainsi parle ton Seigneur, l’Éternel, Ton Dieu, qui défend son peuple… La coupe de ma colère ; Tu ne la boiras plus ! »

Dieu nous a rachetés à un grand prix (1 Corinthiens 7 :23), le sacrifice de Son Fils, Jésus, qui est mort pour nous racheter de nos péchés. D’autre part, ce que Dieu donne Il ne le reprend pas, car ce serait alors déroger à Son Alliance Nouvelle, Alliance qui a été scellée en Son sang, le sang de Jésus, confirmée par Luc 22 :20 « Il [Jésus] prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. » C’est la signature que Dieu a apposé sur le contrat de la Nouvelle Alliance, Alliance qui ne peut être annulée. Il ne peut donc ni déroger à Sa Parole ni enlever ce qu’il a donné à l’homme.

La couronne de vie dont Dieu nous a revêtus, le salut que Dieu nous a donné ne sera jamais retiré parce qu’il ne dépend pas de ce que nous faisons, de nos bonnes œuvres, mais uniquement de ce que Jésus a fait à la croix. « C’est aussi pour cela qu’Il [Jésus] peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par Lui [Jésus], étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » Hébreux 7 :25.

Il nous appartient cependant de garder notre foi en notre Seigneur Jésus, notre Sauveur, de combattre le beau combat de la foi, afin de garder la couronne de vie, notre salut éternel. « Tout le monde vous haïra à cause de moi » dit le Seigneur, « Mais celui qui tiendra bon jusqu’au bout sera sauvé » Matthieu 10 :22

Vito Lentini
Copyright© 2017 – La Grâce de Dieu.com